L'embarqué > Normes & spécifications > Architecture > Valeo et Mobileye s’associent autour d’une norme de sécurité pour les véhicules autonomes

Valeo et Mobileye s’associent autour d’une norme de sécurité pour les véhicules autonomes

Publié le 16 janvier 2019 à 11:07 par Pierrick Arlot        Architecture

Mobileye-Valeo

Lors du CES 2019 de Las Vegas, l’équipementier automobile français Valeo a signé un accord de partenariat avec la société Mobileye, spécialiste des processeurs de vision artificielle intégré au groupe Intel depuis 2017, afin de développer et de promouvoir une nouvelle norme de sécurité pour les véhicules autonomes. Norme reposant sur le modèle Responsibility-Sensitive Safety (RSS), modélisation mathématique de la sécurité (au sens de sûreté) proposée par Mobileye et Intel qui souhaitent sa large adoption par l’industrie.

Le modèle RSS se veut un point de départ neutre vis-à-vis des technologies à partir duquel l’industrie automobile pourrait se mettre d’accord sur une définition universelle de la sécurité pour les véhicules autonomes. Dans le détail, il formalise des notions humaines de conduite sûre au sein d’un modèle vérifiable doté de règles pouvant être prouvées logiquement et de réponses définies. Ce modèle adopte une approche prescriptive de la sécurité sans s’appuyer sur des millions de kilomètres d’historique de conduite. Selon Valeo, certains acteurs clés des véhicules autonomes adoptent progressivement le modèle RSS à l’instar du chinois Baidu dans le cadre de son projet Apollo, une plate‑forme de développement « ouverte » pour la conduite autonome (projet que l’équipementier a d’ailleurs rejoint).

Dans le cadre de leur partenariat, Valeo et Mobileye travailleront à l’élaboration des politiques et des technologies nécessaires à l’adoption d’une norme technologique reposant sur le modèle RSS en Europe, aux États-Unis et en Chine. Ce partenariat portera notamment sur l’élaboration de cadres génériques pour la vérification et le déploiement commercial de véhicules autonomes sûrs, sur le recours à un financement public de la recherche sur le modèle RSS, et sur la contribution à l’élaboration de normes et une participation aux comités et groupes de travail clés au sein d’organismes de normalisation ad hoc. Valeo compte en particulier apporter son expertise dans les systèmes de perception (caméras, radars, capteurs à ultrasons, lidars).

Rappelons que Valeo et Mobileye s’étaient engagés dès 2015 dans un accord de coopération stratégique en vue d’associer les processeurs EyeQ et les algorithmes de vision artificielle de Mobileye aux capteurs d’aide à la conduite du groupe français.

Sur le même sujet