L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Une carte VPX 3U d'Abaco embarque le SoC RF UltraScale+ de Xilinx pour un traitement intensif de signaux RF

Une carte VPX 3U d'Abaco embarque le SoC RF UltraScale+ de Xilinx pour un traitement intensif de signaux RF

Publié le 06 avril 2018 à 12:28 par François Gauthier        Sous-système Abaco

Abaco VP430

Fabricant de cartes et modules embarqués pour les domaines de la Défense et de l’avionique, Abaco Systems lance, avec la carte RF VP430 au standard VPX 3U, un système de traitement de signaux RF architecturé autour de la puce-système RFSoC ZU27D de Xilinx, annoncée en octobre dernier. Conçue pour les applications avancées de guerre électronique, le test et l’analyse de systèmes Mimo, le traitement de signaux radar, etc. cette carte constitue une plate-forme de très haut de gamme en termes de performances. Avec jusqu’à huit canaux synchronisés de conversion A/N et N/A à disposition des utilisateurs et la possibilité de synchroniser plusieurs cartes.

La VP430 intègre aussi une interface sur fibre optique FireFly sur 8 canaux (spécification Vita 66.4) pour des transferts de données à plus de 12 Gbit/s pour les applications où le débit du plan utilisateur PCI Express Gen3 natif n’est plus suffisant.

La mise en œuvre de la puce RFSoC de Xilinx, qui ajoute des convertisseurs analogiques/numériques et numériques/analogiques rapides, associés à plusieurs moteurs FEC (Forward Error Correction), à l’architecture Zynq UltraScale+ de la société, permet un échantillonnage RF direct implanté en amont de la chaîne de traitement numérique du signal. Une approche qui autorise la simplification des dispositifs d’échantillonnage RF en s’affranchissant de la complexité des interfaces série haute vitesse JESD204B.

« En réduisant la complexité de la chaîne de signaux RF et en exploitant des capacités de traitement hétérogènes, la carte VP430 permet aux développeurs de tirer parti de la densité de canaux d'E/S disponible et de transférer les données plus efficacement sans sacrifier aux capacités de traitement du signal embarqué », précise Haydn Nelson, directeur des produits RF et DSP chez Abaco.

Sur la carte, la puce-système RFSoC combine une capacité de traitement FPGA (jusqu'à 930 000 cellules logiques et 4 200 blocs de calcul DSP), une unité de traitement d'applications quadricœur ARM Cortex-A53, un processeur temps réel ARM Cortex-R5 à double cœur, huit ou seize convertisseurs A/N sur 12 bits à 4 ou 2 Géch./s et huit ou seize convertisseurs N/A sur 14 bits à 6,4 Géch./s. Le débit observé sur chaque canal d’acquisition atteint 6 Gbit/s et la capacité de déchargement numérique des données est de 12 Gbit/s.

 

Sur le même sujet