L'embarqué > Logiciel > Middleware > Un logiciel de Microchip cache la complexité des réseaux multimédias automobiles hétérogènes

Un logiciel de Microchip cache la complexité des réseaux multimédias automobiles hétérogènes

Publié le 06 juin 2017 à 12:48 par Pierrick Arlot        Middleware Microchip

Microchip Unicens

Les automobiles offrent des fonctionnalités audio et vidéo de plus en plus évoluées aux conducteurs et à leurs passagers. Mais, pour les développeurs d’applications, la gestion de multiples sources audio et vidéo qui peuvent être distribuées dynamiquement vers différents destinataires (et sur différents bus multimédias comme Most ou Ethernet AVB) impose la maîtrise de mécanismes matériels et logiciels afin d’assurer une synchronisation parfaite et de faibles latences.

Afin de simplifier ce travail et accélérer les temps de développement d’applications d’info-divertissement embarquées dans les véhicules, Microchip a conçu sous le nom d’Unicens (Unified Centralized Network Stack) un module logiciel dont la vocation est de cacher les spécificités réseau aux développeurs d’applications et qui est aujourd’hui disponible gratuitement aux utilisateurs des contrôleurs intelligents d’interface réseau (INIC) OS81118 et OS81119 (compatibles Most150) de la société américaine.

Selon le fabricant de semi-conducteurs, ce logiciel permet en outre aux utilisateurs de choisir leur méthode de contrôle/commande préférentielle, que ce soit le procédé FBlock de la technologie réseau Most, des trames standard IP Ethernet ou des méthodes propriétaires. Unicens autorise aussi la configuration et le contrôle de tous les nœuds d’un réseau à partir d’un point centralisé et peut, de ce fait, éviter le recours à des microcontrôleurs externes sur tous les points de connexion au réseau, ajoute encore Microchip (voir illustration ci-dessous). Le module logiciel est alors capable de gérer les multiples connexions entre nœuds afin de garantir la bande passante et la latence nécessaires aux transferts des flux audio et vidéo.

« En substance, Unicens et les contrôleurs INIC fournissent à l’utilisateur la méthodologie de contrôle/commande d’un réseau de type Ethernet sans qu'il ait à se confronter aux défis que pose la gestion d’un protocole de réservation de bande passante pour les données audio et vidéo, précise Dan Termer, vice-président de la division Automobile de Microchip. L’utilisation d’Unicens évite par ailleurs la présence d’un microcontrôleur et d’un logiciel de gestion dans tous les nœuds d’un réseau et garantit ainsi un coût moins élevé et un temps de mise sur le marché réduit. En quelque sorte, Unicens tire profit des avantages respectifs des mondes Ethernet et Most. » Les utilisateurs peuvent en pratique dès aujourd’hui s’appuyer sur des API logicielles standard (telles qu’open, read, write) et sur un protocole de contrôle/commande Ethernet avec le logiciel gratuit Unicens et les contrôleurs INIC Most de Microchip.  

Sur le même sujet