L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Trophées de l’embarqué 2016 : NXP, Renault, ITK, Groupe Leader, Uwinloc, Light Vision et Strataggem

Trophées de l’embarqué 2016 : NXP, Renault, ITK, Groupe Leader, Uwinloc, Light Vision et Strataggem

Publié le 29 novembre 2016 à 12:56 par François Gauthier        Conjoncture

Trophées Embarqué 2016

Organisée par Embedded France avec le soutien de la Direction générale des entreprises (DGE) et de Cap’tronic, et en partenariat avec le Syntec Numérique et les pôles de compétitivité Aerospace Valley, Images & Réseaux, Minalogic et Systematic, la neuvième édition des Assises de l’embarqué s’est déroulée le 29 novembre 2016 à Paris et été l'écrin de la remise des traditionnels Trophées de l’embarqué. Six sociétés, dont les réalisations de systèmes embarqués intègrent une composante logicielle prépondérante et innovante, ont été récompensées :


- NXP a reçu le Trophée de l'embarqué critique pour une famille d’alimentations pour systèmes embarqués dans l'automobile (FS65), concus dans le cadre d’applications à haut niveau de sûreté de fonctionnement, avec des fiabilités très élevées.  Marchés visés : les véhicules électriques, les capteurs radar, les systèmes ADAS.

- ITK SAS est récompensé par le Trophée des objets et services connectés pour des débitmètres de précision connectés, utilisés pour des applications d’irrigation dans l’agriculture. Ils permettent de mesurer et d'envoyer via un réseau LoRa l’apport exact en eau d’une parcelle, et donc de réduire l’impact environnemental.

- Groupe Leader a décroché le Trophée du capteur de l’embarqué avec un équipement dédié à des équipes de secours pour la recherche de victimes ensevelies suite à des catastrophes naturelles (explosions, effondrements...). Les systèmes utilisés sont basés sur des capteurs sismiques (pour la détection), connectés entre eux via un réseau sans fil, et des caméras orientables (pour la localisation).

- Uwinloc remporte le Trophée de l’embarqué pour la production industrielle avec une solution qui assure la localisation en 3D et l’identification de n’importe quel objet industriel, dans ou à proximité de bâtiments, avec une précision de 30 cm. Pour ce faire lesdits objets embarquent des étiquettes (2 x 2 cm), sans batterie, donc autonomes, d’un coût de quelques centimes d’euros et qui communiquent leurs données vers des balises (avec une portée de 50 mètres).

- le Trophée pour la santé et l’aide aux personnes a été quant à lui attribué à Light Vision pour des lunettes intelligentes qui aident les patients atteints de DLMA (Dégénérescence maculaire liée à l’âge). Les lunettes analysent l’environnement de l’utilisateur et renvoient l’image acquise sur la partie de l’oeil qui n’est pas atteinte par la maladie.

- Le jury a en outre décidé de décerner un prix spécial à Renault pour un service de voiturier autonome, développé par le centre de recherche du constructeur automobile, qui permet à un véhicule de se garer tout seul et/ou de revenir chercher son conducteur à un endroit précis. Le tout en utilisant une voiture de base et des capteurs déjà produits en grande série.

- Enfin, le Trophée du public a été remis cette année à la société strasbourgeoise Strataggem qui a développé la solution Wavebricks qui combine des passerelles LoRa communautaires et des trackers LoRa afin d'équiper des flottes urbaines pour en faciliter la gestion. Avec l'objectif de délivrer des caractéristiques de sécurité pour un coût faible. D'ores et déjà le tracker pour vélo Watson a été développé et déployé avec l’Eurométropole de Strasbourg.

Sur le même sujet