L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > TQ pose l’i.MX 8X à cœurs ARM Cortex-A35 de NXP sur deux types de modules processeurs

TQ pose l’i.MX 8X à cœurs ARM Cortex-A35 de NXP sur deux types de modules processeurs

Publié le 10 avril 2018 à 11:42 par Pierrick Arlot        Sous-système TQ-Systems

TQ i.MX8X

La société TQ-Systems, représentée en France par NeoMore, compte échantillonner à partir du mois de mai 2018 ses premiers modules processeurs architecturés autour de la gamme i.MX 8X de NXP. Dévoilé il y a un an, l’i.MX 8X est la troisième fournée de processeurs i.MX 8 annoncée par NXP après les modèles i.MX 8 à cœurs ARM Cortex-A72/A53 haut de gamme, taillés notamment pour la nouvelle génération de cockpits automobiles (lire notre article ici), et les i.MX 8M à cœurs Cortex-A53 orientés multimédia et maison connectée (lire notre article ici).

Si la société est restée fidèle à l’architecture 32/64 bits ARMv8-A pour l'i.MX 8X, NXP a ici opté pour le cœur Cortex-A35, présenté fin 2015 par ARM comme le digne successeur du Cortex-A7 et un champion en termes d’éco-efficacité. Dans le détail, les modèles i.MX 8X embarquent jusqu’à 4 cœurs Cortex-A35 (quatre pour l’i.MX 8QuadXPlus et deux pour les i.MX 8DualXPlus et i.MX 8DualX), un cœur de microcontrôleur Cortex-M4F, un DSP Tensilica HiFi 4, des moteurs d’accélération graphique et vidéo Vivante (un GPU à quatre shaders pour les modèles Plus et à deux shaders pour l’i.MX 8DualX), un sous-système de traitement d’image, un contrôleur d’affichage SafeAssure, des interfaces mémoire LPDDR4 et DDR3L ainsi que divers contrôleurs d’entrées/sorties.

En tant que partenaire ayant eu accès en priorité à l’i.MX 8X, TQ a développé deux types de modules bâtis sur cette nouvelle architecture qui, selon la société, est le premier processeur i.MX ARM de NXP capable de prendre en charge des écrans avec une résolution allant jusqu'au 4K. Le premier module, d'une taille de 55 x 44 mm seulement (photo en en-tête), a été conçu de telle sorte que toutes les interfaces du processeur sont accessibles directement sur le module grâce à l’utilisation de connecteurs à haute densité.

Le second module (photo ci-contre) est conforme à la norme Smarc 2.0 et affiche une taille de 82 x 50 mm. Les deux produits de TQ embarquent une mémoire RAM DDR3L avec prise en charge de l'ECC. De plus, une mémoire flash QSPI NOR jusqu'à 256 Mo est disponible en option.

Selon TQ, les modules processeurs i.MX 8X, de par la variété d'interfaces proposées dans un faible encombrement et pour une consommation d'énergie limitée, fournissent un noyau idéal pour des applications dans des domaines aussi divers que les interfaces homme-machine, les contrôleurs industriels et l'Internet des objets industriel (IIoT), et notamment les passerelles.

21 juin 2016

 "1, 2, 3... 5G ! La course mondiale à la norme 5G passe par les tests"

> Lien

Sur le même sujet