L'embarqué > Logiciel > Développement > Toshiba veut faciliter la prise en main de ses microcontrôleurs pour dispositifs portés sur soi

Toshiba veut faciliter la prise en main de ses microcontrôleurs pour dispositifs portés sur soi

Publié le 30 avril 2015 à 12:18 par Pierrick Arlot        Développement Toshiba

Kit de développement ApP Lite TZ1000 Toshiba

Toshiba Electronics Europe compte proposer courant mai des kits de développement matériel (HDK) et logiciel (SDK) destinés à faciliter l’utilisation de sa gamme de processeurs d’application ApP Lite TZ1000 au sein de dispositifs portés sur soi ou d’objets connectés. Lancée sur le marché en 2014 et étoffée il y a quelques mois, la famille TZ1000 s’articule habituellement autour d’un cœur Cortex-M4F, d’un capteur, de mémoire flash, d’un contrôleur Bluetooth Low Energy et d’un convertisseur A/N qui peut traiter des signaux issus de capteurs de mesure externes (fréquence cardiaque, pouls, etc.).

L’environnement de développement associé se compose de trois éléments. Le kit HDK se déploie autour d’une carte de base porteuse d’un processeur TZ1001MBG et d’un module de capteurs biométriques. Le SDK, quant à lui, intègre les pilotes logiciels qui contrôlent les divers éléments intégrés dans le processeur, d’un middleware de mesure et d’un logiciel applicatif qui contrôle l’ensemble. Enfin, l’environnement est complété par des outils de développement tierces parties comme Keil MDK-ARM ou IAR Embedded Workbench for ARM.

A noter qu’en avril, Toshiba a prolongé vers le haut sa gamme de processeurs d’application ApP Lite en échantillonnant des modèles à double cœur Cortex-A9 cadencé à 800 MHz (TZ5021XBG et TZ5023XBG) ou à 1 GHz (TZ5010XBG et TZ5011XBG). Ils disposent tous d’une interface Mipi DSI (Display Serial Interface) apte à véhiculer des flux vidéo HD 1080p/60 vers un afficheur, les TZ5010 et TZ5011 disposant en outre d’une interface Mipi CSI-2 (Camera Serial Interface) pour caméras qui supporte des flux HD 1080p/30. Côté connectivité, ces deux derniers circuits embarquent un contrôleur bande de base Wi-Fi 802.11ac aux côtés de moteurs graphiques et vidéo et d’interfaces HDMI. A ce titre, ils ciblent plus particulièrement le marché des passerelles de l’Internet des objets qui ont à traiter des fichiers multimédias et des images à haute définition. Les TZ5021XBG et TZ5023XBG, quant à eux, disposent d’un mode spécifique à basse consommation qui conviendra plutôt aux appareils portables comme les montres intelligentes. La référence TZ5023XBG embarque aussi un DSP basse consommation (le Tensilica HiFi Mini de Cadence) pour le traitement de la voix, de l’audio et des signaux issus de capteurs.

Sur le même sujet