L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Toshiba réduit de 30% la consommation de ses microcontrôleurs 32 bits à cœur Arm Cortex-M

Toshiba réduit de 30% la consommation de ses microcontrôleurs 32 bits à cœur Arm Cortex-M

Publié le 20 mars 2020 à 10:19 par Pierrick Arlot        Composant  Toshiba

Toshiba

Sous le label TXZ+, Toshiba Electronics Europe compte échantillonner dans le courant de l’année une nouvelle famille de microcontrôleurs 32 bits à cœur Arm Cortex-M répartie en deux catégories, l’une haut de gamme (TXZxA+) à éco-efficacité élevée, l’autre d’entrée de gamme (TXZxE+) destinée à satisfaire les applications de contrôle peu complexes.

Présentés comme la troisième génération des microcontrôleurs à cœur Arm Cortex de Toshiba, les TXZxA+ sont gravés en technologie Cmos à 40 nm et sont bâtis sur des cœurs Arm Cortex-M3 ou Cortex-M4 avec unité de calcul en virgule flottante. Selon la firme japonaise, ils seront cadencés à des fréquences allant jusqu'à 200 MHz (pour une performance de 254 DMips) tout en consommant 30% de moins que les modèles Toshiba existants gravés en technologie 65 nm (soit une consommation de 68 µA/MHz). Compatibles avec les modèles TXZ 65 nm existants, les microcontrôleurs TXZxA+ devraient entrer en production de volume au cours du deuxième trimestre 2021.

Les microcontrôleurs TXZxE+, quant à eux, seront fabriqués selon un processus Cmos 130 nm et se déclineront, selon les modèles, autour de cœurs Arm Cortex-M0, Cortex-M3 ou Cortex-M4. Ce sont les premiers microcontrôleurs de Toshiba dotés d'une mémoire Sonos (silicium-oxyde-nitrure-oxyde-silicium), une technologie de mémoire non volatile récente offrant une rétention des données et une endurance d'écriture supérieures à la technologie de mémoire flash conventionnelle. La production de masse des TXZxE+ est prévue pour le quatrième trimestre de 2020.

Si l’on en croit le Japonais, les microcontrôleurs de la nouvelle famille TXZ+, dont certaines variantes pourront fonctionner jusqu’à une température de +125°C, répondront aux besoins de plus grande sobriété, non seulement en réduisant leurs propres consommations, mais aussi en offrant un contrôle plus intelligent des capteurs et actionneurs qui leur sont connectés.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux microcontrôleurs : Embedded-MCU

Sur le même sujet