L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Thales crée le consortium Fed4PMR pour doper la radio mobile professionnelle à très haut débit

Thales crée le consortium Fed4PMR pour doper la radio mobile professionnelle à très haut débit

Publié le 18 mai 2016 à 12:26 par François Gauthier        Conjoncture

Thales crée le consortium Fed4PMR pour doper la radio mobile professionnelle à très haut débit

Thales vient de prendre la tête du projet Fed4PMR qui a pour ambition de doper la radio mobile professionnelle en travaillant sur de futures technologies de radiocommunication mobile sécurisées 4G/LTE à très haut débit, répondant aux exigences des forces de sécurité et de secours et permettant le partage sécurisé de photos, vidéos et données. Inscrit dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir et labellisé par le Cofis (Comité de filière de l’industrie de sécurité), ce projet réunit autour de Thales neuf acteurs, dont sept PME (Archos, Eolane, Expway, Air-Lynx, Sysoco, Silicom et Ibelem), SFR et l’université Pierre-et-Marie-Curie (Paris VI).

Plus concrètement, le projet ambitionne d’apporter des réponses innovantes pour assurer la transition des communications uniquement vocales vers des systèmes 4G/LTE de nouvelle génération garantissant la sécurité et la résilience de ces réseaux, en particulier pour des fonctions spécifiques dites “critiques” qui, au sein des radios mobiles professionnelles, ont un rôle clé puisqu’elles permettent d’assurer la sécurité des personnes et des biens. Il s’agit in fine de définir un système PMR (Professional Mobile Radio) à très haut débit de bout en bout, depuis les terminaux jusqu’à l’exploitation du réseau. La solution retenue intègre au sein d’une même infrastructure plusieurs types de réseaux d’accès (réseaux dédiés, réseaux mobiles virtuels, réseaux temporaires) sur lesquelles seront déployés des services PMR multimédias (partage en temps réel de photos et de vidéos, consultation de bases de données ou toute autre application métier) prenant en compte les contraintes opérationnelles des utilisateurs et la criticité de leurs missions.

En tant que pilote du projet, Thales est en charge de l’intégration des différentes briques technologiques de la solution et de la fourniture des services PMR multimédias (comme les services push-to-talk). Afin d’anticiper les évolutions futures, les chercheurs de l’université Pierre-et-Marie-Curie, quant à eux, vont contribuer à orienter les études vers des concepts 5G, tandis que l’opérateur SFR va valider des scénarios opérationnels sur son réseau 4G. en complément des réseaux dédiés.

« Le marché des radiocommunications professionnelles vit, avec la technologie 4G/LTE, une véritable rupture par rapport au traditionnel marché des radios privées conformes au standard Tetra (TErrestrial Trunked Radio), commente Marc Darmon, directeur général adjoint de Thales Systèmes d’information et de communication sécurisés. Les acteurs importants de demain seront ceux qui sauront fédérer les initiatives des équipementiers télécoms, des opérateurs de téléphonie et des start-up apportant de l’innovation. L’ambition de Thales est de s’appuyer sur cet écosystème pour proposer des systèmes de radio mobile professionnelle très haut débit résilients et sécurisés. »

A noter que la société Archos participera plus particulièrement au volet « terminaux » du projet Fed4PMR. Les équipes de R&D du groupe, tout particulièrement celles de Logic Instrument, contribueront au développement des terminaux (smartphones et tablettes) permettant d’accéder à ce réseau de radiocommunication sécurisé de nouvelle génération.

Sur le même sujet