L'embarqué > Instrumentation > Instrum. générale > Teledyne LeCroy apporte la haute définition à ses générateurs de signaux arbitraires

Teledyne LeCroy apporte la haute définition à ses générateurs de signaux arbitraires

Publié le 19 novembre 2018 à 12:46 par François Gauthier        Instrum. générale Teledyne LeCroy

Teledyne LeCroy AWG T3AWG3252/3352

Teledyne LeCroy étoffe sa gamme d’instruments de mesure avec ce qu’il estime être les premiers générateurs de signaux arbitraires haute définition (AWG) au monde. Les deux instruments annoncés, le T3AWG3252 et le T3AWG3352, dotés respectivement d’une bande passante de sortie de 250 MHz et 350 MHz, offrent une résolution de tension verticale de 16 bits, une fenêtre de tension de sortie de ±24 V et une mémoire de formes d'onde qui restitue un signal jusqu'à 1 Géch./s. Des caractéristiques qui minimisent fortement les effets de distorsion dans les stimuli injectés pour le test d’un système.

Pour Teledyne LeCroy, les T3AWGxX, qui fonctionnent en tant que générateurs de fonctions arbitraires ou en tant que générateurs de modèles numériques, complètent ses oscilloscopes haute définition à 12 bits pour les applications de test de réponses de stimuli dans l’automobile, le test de semi-conducteurs, l’aérospatial, la Défense et les applications de recherche en physique. Sur tous ces secteurs d’activité, grâce à la résolution de tension verticale de 16 bits, les deux générateurs sont ainsi capables de délivrer des formes d’onde très précises, augmentant de fait la confiance en la fiabilité des résultats.

En les couplant avec les oscilloscopes haute définition 12 bits de la société, les utilisateurs peuvent alors bâtir des scénarios de test complexes : le générateur de signaux arbitraires AWG (qui peut régénérer des signaux du monde réel précédemment acquis à partir de sa mémoire de formes d'onde) applique un stimulus à l’entrée de l’équipement sous test, tandis que l’oscilloscope analyse la réponse à la sortie du même appareil sous test. Côté caractéristiques, les générateurs affichent une plage de tension de sortie de ±12 V crête-crête (sortie 50 Ω, entrée 50 Ω) avec un décalage (offset) de ±6 V.

De plus, lors du passage de formes d'onde d'une sortie 50 Ω en haute impédance, la fenêtre de sortie de tension peut s'élargir de ±4 V à 48 V. Ce qui représente un avantage important pour la génération d'impulsions d'attaque de grille Mosfet dans les applications de test pour automobiles et semi-conducteurs de puissance.

Les AWG T3AWG3252 / 3352 qui fournissent des formes d'onde complexes et arbitraires ont la possibilité de séquencer des motifs analogiques et/ou numériques à l'aide d'une interface utilisateur intuitive. En mode générateur de modèles numériques, les utilisateurs peuvent aussi créer des modèles différentiels ou asymétriques arbitraires à huit bits parallèles, au maximum. Les huit sorties numériques des instruments peuvent alors être combinées et synchronisées avec les deux signaux de sortie analogiques, ce qui en fait un outil ad hoc pour déboguer et valider des conceptions numériques.

 

Sur le même sujet