L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Syniverse va lancer une plate-forme de roaming neutre pour les réseaux LoRaWAN déjà déployés

Syniverse va lancer une plate-forme de roaming neutre pour les réseaux LoRaWAN déjà déployés

Publié le 09 juillet 2019 à 10:27 par Pierrick Arlot        Connectivité

Syniverse

Connue sur le marché des réseaux de radiocommunication mobile par sa capacité à fournir une plate-forme d’interconnexion simplifiant l’itinérance (roaming) entre opérateurs d’infrastructures GPRS, 3G ou 4G, la société Syniverse s’est engagée dans une coopération avec les membres de l’alliance LoRa pour lancer une plate-forme de roaming LoRaWAN neutre, censée faciliter l’interconnexion de réseaux LoRaWAN déjà déployés. Ce « roaming hub » aura vocation à éviter aux opérateurs LoRaWAN de signer de multiples accords d’itinérance (comme c’est le cas aujourd’hui).

L’itinérance, rappelons-le, est la capacité pour un objet IoT mobile de se connecter de manière transparente et successive à différents réseaux LoRaWAN pour transmettre ses données. Elle simplifie aussi la mise en œuvre d’applications industrielles à l’échelle internationale – en éliminant la nécessité d’intégrer des plates-formes IoT différentes et de contracter avec de multiples opérateurs LoRaWAN à la fois. De fait, l’itinérance permet à un opérateur couvrant un pays en particulier de s’appuyer à l’étranger sur des réseaux déployés par d’autres opérateurs à l’instar de la situation qui prévaut en téléphonie mobile. En se rapprochant d’un roaming hub, un opérateur peut donc bénéficier automatiquement de l’itinérance avec tous les autres opérateurs inscrits auprès de cette plate-forme.

On rappellera à cet égard que le français Actility propose déjà un roaming hub présenté comme « neutre » et déjà « actif », la société ayant déjà signé des accords avec sept grands opérateurs LoRaWAN européens (lire notre article ici).

Syniverse, de son côté, met en avant ses investissements déjà réalisés depuis une trentaine d’années dans la gestion de l’itinérance pour asseoir auprès de l’industrie son futur hub LoRaWAN, censé assurer l’interconnexion de tout l’écosystème LoRa. (Dans le domaine de la téléphonie mobile, la société américaine connecte près de 800 opérateurs.) Syniverse, qui met actuellement en place une stratégie IoT multi-accès qui doit faciliter la transition vers les réseaux de nouvelle génération comme la 5G, doit démarrer dans l’année de premiers tests d’interconnexion avec des opérateurs de réseaux LoRaWAN en vue d’ouvrir ses services d’ici à la fin 2019. L’annonce de Syniverse a notamment été saluée par les français Objenious et Kerlink.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux réseaux LPWAN : Embedded-LPWAN https://www.linkedin.com/showcase/embedded-lpwan/

Sur le même sujet