L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > ST muscle ses microcontrôleurs ARM Cortex-M4 en maintenant leur éco-efficacité

ST muscle ses microcontrôleurs ARM Cortex-M4 en maintenant leur éco-efficacité

Publié le 16 novembre 2017 à 10:35 par Pierrick Arlot        Composant  STMicroelectronics

STM32L4+

STMicroelectronics étoffe par le haut sa famille STM32L4 de microcontrôleurs 32 bits à cœur ARM Cortex-M4 avec les STM32L4+ qui poussent les performances à 150 DMips à 120 MHz, contre 100 DMips à 80 MHz pour leurs aînés, tout en restant sobres (233 ULPMark-CP). Des caractéristiques qui, selon le fabricant franco-italien, rendent les STM32L4+ aptes à jouer le rôle de contrôleur central dans un large éventail de bracelets de fitness, de montres connectées, de dispositifs médicaux, de capteurs industriels intelligents, etc.

Les derniers-nés de ST embarquent aussi 640 Ko de SRam et jusqu’à 2 Mo de flash à double banque, ce qui en ferait les microcontrôleurs à ultrabasse consommation dotés de la plus grande densité mémoire du marché. Ils bénéficient aussi d’un double port Octo SPI (une première dans la gamme STM32) pour la connexion à de la mémoire externe (simple/double/quadruple/octuple SPI, HyperBus, flash ou SRam). La société de semi-conducteurs a aussi mis l’accent sur le graphique avec la présence, au côté du traditionnel accélérateur Chrom-ART, d’un nouveau contrôleur graphique Chrom-GRC qui peut gérer les afficheurs circulaires LCD TFT aussi efficacement que les écrans carrés, c’est-à-dire sans gaspiller inutilement des ressources à traiter des pixels qui finalement ne seront pas affichés. La charge de traitement graphique serait ainsi abaissée de 20%, les approches traditionnelles se contentant de tronquer une base d'afficheur carré et effectuant donc des calculs en partie inutiles.

Les STM32L4+ embarquent également des ports USB avec fonctions hôte, périphérique et OTG, des convertisseurs A/N et N/A rapides, 17 temporisateurs, des interfaces SPI, SAI et CAN et des filtres numériques. Disponibles dans des versions aptes à fonctionner dans des gammes de température jusqu’à 125°C, les STM32L4+ ont d’ores et déjà été lancés en production.

Sur le même sujet