L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > ST et Airbiquity s'associent pour faciliter la mise à jour over-the-air des ECU automobiles

ST et Airbiquity s'associent pour faciliter la mise à jour over-the-air des ECU automobiles

Publié le 23 février 2017 à 10:01 par Pierrick Arlot        Plate-forme STMicroelectronics

Airbiquity ST

A l’occasion du Mobile World Congress 2017 qui ouvre ses portes lundi 27 février, STMicroelectronics effectuera des démonstrations en direct de l’intégration du service de gestion des mises à jour logicielles over-the-air (OTA) d’Airbiquity aux processeurs automobiles de télématique et de connectivité Telemaco de la société franco-italienne. Dans la pratique, c’est une carte d’évaluation (EVB) Telemaco3 qui sera mise en œuvre dans divers scénarios de campagnes de mise à jour et de cas d’usage OTA typiquement rencontrés chez les équipementiers. « Nous voulons ainsi démontrer les avantages d'une solution immédiatement opérationnelle et sécurisée qui permet le déploiement de mises à jour logicielles OTA au sein de différentes unités de contrôle électroniques et télématiques à travers une Smart Gateway architecturée autour d’un processeur sécurisé Telemaco3 », a précisé John Tuttle, vice-président Engineering d'Airbiquity.

L’enjeu est de taille. Selon la société d’analyses de marché ABI Research, plus de 180 millions de véhicules seront commercialisés dans le monde d'ici à 2022 avec un système de mise à jour des logiciels embarqués à distance dit SOTA (Software-Over-The-Air), installé nativement, et 22 millions d'automobiles seront équipées de technologies de mises à jour over-the-air de logiciels de bas niveau de type FOTA (Firmware-Over-The-Air). Une claire accélération de l’adoption de ces technologies qui, selon ABI Research, va de pair avec la tendance vers des véhicules plus ou moins autonomes, au sein desquels la sécurité du code embarqué devient critique, et ce d’autant plus que la complexité de ce même code augmente.

Dévoilés en début d’année, les processeurs Telemaco3 de STMicroelectronics, dont la production en volume est prévue à partir de décembre 2017, sont spécifiquement conçus pour les applications télématiques automobiles et sont dotés d’une interface sécurisée vers les réseaux embarqués CAN du véhicule (avec 3 ports CAN et deux ports CAN FD), renforcée par la présence d’un contrôleur ARM Cortex-M3 dédié et d’un accélérateur cryptographique. Bâtis autour d’un ou de deux cœurs Cortex-A7 cadencés jusqu’à 600 MHz et aptes à exécuter un système d’exploitation Linux ou Posix, ces SoC disposent en outre d’un contrôleur MAC Ethernet AVB à 1 Gbit/s, accueillent en option un sous-système audio évolué et peuvent être associés à un module 2G, 3G ou 4G ainsi qu’à un module Wi-Fi (pour la création d’un hot spot Wi-Fi au sein de l’habitacle).

L’offre Software & Data Management d'Airbiquity, quant à elle, vise à orchestrer et automatiser les tâches de mises à jour logicielles et de collecte de données de différentes unités de contrôle électronique (ECU) embarquées à bord des véhicules connectés. Selon son concepteur, elle dispose d’une fonction sophistiquée de gestion en back-end qui permet d'affiner le ciblage, la configuration et la validation des campagnes de mises à jour, tant en termes de couverture géographique que de volume.

Sur le même sujet