L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Spécialiste des interfaces vocales, Xmos boucle un tour de table de 15 M$ mené par Infineon

Spécialiste des interfaces vocales, Xmos boucle un tour de table de 15 M$ mené par Infineon

Publié le 08 septembre 2017 à 11:25 par Pierrick Arlot        Conjoncture Xmos

ASSISTANT VOCAL

Spécialiste des microcontrôleurs multicœurs à vocation temps réel utilisés notamment dans les domaines de l’audio et du vocal, le britannique Xmos vient de boucler un tour de table de 15 millions de dollars mené par Infineon avec le concours d’Amadeus Capital Partners, Draper Esprit, Foundation Capital et Robert Bosch Venture Capital, qui avaient participé à de précédentes levées de fonds.

La firme d’outre-Manche s’est récemment lancée sur le marché des processeurs pour interfaces utilisateur vocales d’objets connectés grand public (lire notre article ici) et travaillait déjà main dans la main avec Infineon. Les deux entreprises proposent en effet une brique de base commune visant à garantir, à partir d’un radar et d’un microphone Mems, une reconnaissance des sons optimale dans les applications d’assistance vocale numérique sur des marchés aussi divers que les appareils domotiques, les TV et décodeurs intelligents, les systèmes d’accès sécurisé sans clé et les équipements d’électronique grand public contrôlables à la voix (lire notre article ici).

« Xmos est idéalement positionné au croisement du traitement vocal embarqué, de la biométrie et de l’intelligence artificielle et les fonds levés vont nous permettre de concrétiser notre plan ambitieux de développement de produits, commente Mark Lippett, président et CEO de XMOS. Nous avons travaillé avec les équipes d’Infineon sur des technologies révolutionnaires de fusion de capteurs et l’investissement de la société allemande va réellement renforcer notre partenariat stratégique. »

« A travers cet investissement, nous allons explorer un peu plus le fort potentiel du contrôle vocal afin de nous positionner idéalement pour répondre aux cas d’usage émergents que sont l’authentification du locuteur et l’analyse contextuelle, ajoute Andreas Urschitz, président de la division Power Management & Multimarket (PMM) du fabricant de semi-conducteurs d’outre-Rhin. Notre investissement dans Xmos était logiquement l’étape suivante, du fait que nous avons identifié les interfaces homme/machine vocales comme un domaine de croissance stratégique. »

La disponibilité d’interfaces utilisateur innovantes apparaît en effet comme un catalyseur de la croissance du marché. Plusieurs géants des technologies de la communication et de l’information parient désormais sur les interfaces vocales pour faciliter le contrôle/commande des solutions de la maison connectée. Le service Alexa d’Amazon a ainsi été rapidement popularisé par les produits Echo et Google, de son côté, met tout son poids derrière son assistant numérique à travers Google Home. Qui plus est, Apple, avec sa plate-forme HomeKit et le haut-parleur intelligent HomePod, et Microsoft, avec son service Cortana et l’enceinte connectée Invoke, sont prêts à concurrencer Amazon et Google dès que leurs dispositifs seront lancés commercialement, ce qui devrait être fait d’ici à la fin 2017.

 

Sur le même sujet