L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Spécialiste des cœurs de DSP pour circuits 5G, la start-up française VSora lève 1,7 M$

Spécialiste des cœurs de DSP pour circuits 5G, la start-up française VSora lève 1,7 M$

Publié le 18 janvier 2018 à 10:10 par Pierrick Arlot        Conjoncture

Processeur DSP monocoeur VSora

Créée en 2015 par des ingénieurs spécialistes du traitement du signal numérique de DiBcom (acquis en 2011 par le groupe Parrot), la jeune pousse française VSora vient de boucler un premier tour de financement de 1,7 million de dollars. Levée auprès des sociétés de capital-risque Omnes Capital et Partech Ventures et d’investisseurs providentiels, cette manne financière permettra d’étoffer les activités de R&D de la start-up et de mettre en place des canaux de vente aux Etats-Unis et en Asie.

De fait, VSora cible une clientèle internationale avec ses IP de processeurs DSP mono et multicœurs destinées aux futurs circuits intégrés 5G NR (New Radio) pour applications mobiles, IP qui sont censées doper la puissance de traitement DSP (pour l’exécution notamment d’algorithmes Mimo et de formation de faisceaux dynamique), optimiser la consommation électrique et les performances système, et réduire l’empreinte sur silicium.

On rappellera que, le 21 décembre dernier, le groupe de spécification technique TSG RAN (Radio Access Network) de l’organisme de standardisation 3GPP, réuni en assemblée plénière, a finalisé la première version applicable de la norme 5G NR. Une étape qui donne le coup d’envoi à des développements d’envergure de l’interface radio 5G NR pour des pilotes à grande échelle et des déploiements commerciaux à partir de 2019 (voire même dès cette année si l’on en croit l’opérateur China Telecom).

« Cette levée de fonds intervient pile au moment où le monde des télécommunications en est à un stade critique de son évolution, indique Khaled Maalej, le CEO de VSora et ancien directeur technique (CTO) de DiBcom. Avec la 5G, les technologies DSP traditionnelles vont arriver à bout de souffle de multiples manières. Notre objectif est de devenir le point de référence pour les applications DSP à l’état de l’art. » « En tant qu’anciens investisseurs de DiBcom, nous confirmons notre engagement envers des entrepreneurs en série que nous avons déjà soutenus, ajoute Marc Gasser, analyste pour Omnes Capital. La technologie de VSora a le potentiel de révolutionner les architectures DSP, de transformer les processus de conception et d’implémentation de circuits intégrés et finalement d’optimiser les stratégies go-to-market. »

VSora, qui est basé à Vélizy-Villacoublay dans la région parisienne, cible non seulement le marché des stations de base et des terminaux 5G mais aussi celui des nœuds d’extrémité de l’Internet des objets.

Sur le même sujet