L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Spécialiste de la cybersécurité des objets connectés, l’américain Red Balloon lève 21,9 M$

Spécialiste de la cybersécurité des objets connectés, l’américain Red Balloon lève 21,9 M$

Publié le 11 avril 2018 à 12:11 par François Gauthier        Plate-forme

Red Balloon

Preuve que le domaine de la sécurité devient un enjeu majeur dans le développement à grande échelle du marché de l’Internet des objets, la jeune société américaine Red Balloon, créée en 2011 et basée à New York, vient de lever 21,9 millions de dollars en investissements de série A. Bain Capital Ventures a mené l’opération avec le concours des fonds Greycroft, American Family Ventures et Abstract Ventures, ce qui porte désormais le financement total de l'entreprise à 23,5 millions de dollars.

Spécialiste de la cybersécurité des dispositifs embarqués, Red Balloon fournit avec son environnement Symbiote Defense une solution de sécurisation d’objets déployés sur le terrain qui permet de détecter, atténuer et récupérer un large éventail de menaces émergentes sans avoir à modifier le code source ou la conception matérielle de l’objet protégé. La technologie consiste à insérer un code directement dans les objets connectés pour offrir une défense contre les intrusions, ainsi qu'un contrôle de l'intégrité des données et du code au niveau du firmware, afin d’empêcher l'exécution de commandes non autorisées. Le tout sans impact, selon Red Balloon, sur les fonctionnalités ou les performances de l'appareil protégé.

« Les menaces sur les périphériques embarqués connectés sont en forte croissance, note Ang Cui, fondateur et PDG de Red Balloon Security. Nous allons utiliser les fonds levés pour développer nos opérations commerciales en déployant la technologie de Symbiote Defense dans un large éventail d'industries, de l'électronique grand public aux usines, en passant par les voitures connectées et même les centrales électriques. »

Symbiote Defense a été développé sur une période de 10 ans avec le soutien des organismes américains que sont l’Agence des projets de recherche avancée de la Défense (Darpa) et la Direction des sciences et de la technologie du Département de la sécurité intérieure (DHS S&T). La technologie a d’ores et déjà fonctionné pendant plus de 15 milliards d'heures sans interruption et ce en protégeant, selon Red Balloon, des millions de terminaux dans le monde entier.

La technologie trouve son origine dans les travaux du Laboratoire de systèmes de détection d'intrusion de l'université de Columbia.

Sur le même sujet