L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > SolidRun fonde une plate-forme d’edge computing Mini-ITX sur un processeur NXP à 16 cœurs Arm

SolidRun fonde une plate-forme d’edge computing Mini-ITX sur un processeur NXP à 16 cœurs Arm

Publié le 05 juillet 2019 à 12:06 par Pierrick Arlot        Sous-système SolidRun

SolidRun

Spécialiste des modules processeurs et des calculateurs industriels pour périphérie de réseau (edge), la société israélienne SolidRun propose, sous la référence ClearFog CX LX2K, une plate-forme matérielle au format Mini-ITX qui est conçue pour les applications d’edge computing et d’infrastructure réseau haut de gamme (sécurité réseau, commutateurs en marque blanche, équipements réseau définis par logiciel SDN, nœuds de traitement L2/L3 eNodeB, stockage réseau, etc.).

Dans la pratique, la plate-forme repose sur une carte porteuse au format Mini-ITX (170 x 170 mm) sur laquelle est positionné le module processeur COM Express Type 7 CEx7 LX2160A de SolidRun, dévoilé lors d’Embedded World 2019. Ce module héberge le processeur réseau Layerscape LX2160A à seize cœurs 64 bits Arm Cortex-A72 de NXP. Dévoilée en octobre 2017, cette puce-système cadencée à une fréquence maximale de 2,2 GHz est notamment conçue pour répondre aux besoins des applications de traitement edge ou de délestage de charge de travail dans les centres de données.

Equipé d’interfaces Ethernet à 100 Gbit/s et PCIe Gen4, le LX2160A, gravé en technologie FinFET 16 nm, fournit également des fonctions de commutation de niveau 2 à la vitesse de ligne et dispose de blocs d’accélération pour la compression de données et la cryptographie IPSec à 50 Gbit/s.

La plate-forme ClearFog CX de l’Israélien dispose notamment de quatre émetteurs/récepteurs SFP+ (à 10 Gbit/s chacun), d’une cage QSFP28 (à 100 Gbit/s) et d’une double banque mémoire Sodimm DDR4 64 bits à la capacité de 64 Go. On y trouve aussi des interfaces PCIe Gen3 x8 (x1), SATA 3.0 (x4), USB 3.0 (x3), USB 2.0 (x3), eMMC et M.2 (pour des disques durs à semi-conducteurs NVMe). A noter que SolidRun prévoir de lancer ultérieurement une version « amaigrie » de sa plate-forme pour le marché des postes de travail Arm.

Sur le même sujet