L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Silicon Labs dope à la sécurité ses microcontrôleurs 32 bits pour objets connectés

Silicon Labs dope à la sécurité ses microcontrôleurs 32 bits pour objets connectés

Publié le 15 décembre 2015 à 12:07 par Pierrick Arlot        Composant  Silicon Labs

Jade Gecko Pearl Gecko

Sous les références Jade Gecko et Pearl Gecko, Silicon Labs a commencé l’échantillonnage de deux nouvelles familles de microcontrôleurs 32 bits EFM32 Gecko qui se distinguent par la présence sur la puce d’un moteur de cryptographie et de technologies évoluées de gestion d’énergie. Basés respectivement sur des cœurs ARM Cortex-M3 et Cortex-M4 cadencés à 40 MHz, les modèles Jade Gecko et Pearl Gecko embarquent un accélérateur d’algorithmes de chiffrement et de hachage comme AES-128, AES-256, ECC (Elliptical Curve Cryptography), SHA-1 et SHA-224/256, qui peut exécuter aussi des protocoles de sécurité Internet comme TLS/SSL en limitant les interventions du cœur ARM.

Conçus pour les objets connectés fonctionnant sur piles ou batteries et affichant des contraintes de consommation drastiques (dispositifs de santé et de bien-être portés sur soi, serrures connectées, terminaux points de vente, capteurs de sécurité…), les microcontrôleurs intègrent également un convertisseur abaisseur (buck) DC-DC à fort rendement apte à délivrer un courant total de 200 mA. De quoi donc fournir un rail d’alimentation pour d'autres composants électroniques du système, en plus de l'alimentation du microcontrôleur lui-même, et, partant, réduire la facture matérielle (BOM) et l'encombrement sur la carte.

Les Jade Gecko et Pearl Gecko disposent par ailleurs d’une structure d’interconnexion programmable PRS (Peripheral Reflex System) améliorée qui permet aux périphériques de faible consommation des microcontrôleurs de fonctionner de façon autonome alors que le cœur ARM est en mode sommeil, prolongeant d’autant l’autonomie des objets connectés. Les nouveaux modèles EFM32 Gecko affichent ainsi une consommation de 63 µA/MHz en mode actif et des consommations comprises entre 1,4 µA et 30 nA dans les différentes modes de veille.

Equipés de 32 Ko de RAM et d’un maximum de 256 Ko de flash, les Jade Gecko et Pearl Gecko sont également dotés d’un convertisseur A/N 12 bits 1 Méch./s. Leur production en volume est attendue pour le second semestre 2016. 

Sur le même sujet