L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Silicon Labs abaisse de moitié la consommation des circuits Wi-Fi pour objets connectés

Silicon Labs abaisse de moitié la consommation des circuits Wi-Fi pour objets connectés

Publié le 01 mars 2018 à 09:07 par Pierrick Arlot        Composant  Silicon Labs

SiLabs Wi-Fi

[EMBEDDED WORLD] Silicon Labs a voulu marquer l’édition 2018 d’Embedded World en dévoilant un circuit d’émission/réception Wi-Fi, ainsi que son module (avec antenne) associé, qui rebattent les cartes sur le marché des produits Wi-Fi alimentés sur piles ou batteries à la recherche d’une consommation maîtrisée (caméras de sécurité IP, terminaux de points de vente, dispositifs de santé à usage grand public…).

Référencés respectivement WF200 et WFM200, l’émetteur/récepteur et le module de Silicon Labs, si l’on en croit leur concepteur, consomment en moyenne deux fois moins que leurs concurrents (issus en général du marché de la téléphonie mobile, de l’informatique ou de la connectivité résidentielle). Selon les données fournies par Silicon Labs, ces deux produits affichent une consommation de seulement 138 mA à l’émission, 48 mA à la réception et de 200 µA en moyenne pour les seules trames balises Wi-Fi DTIM (Delivery Traffic Indication Message) (DTIM=3). Le budget de liaison est quant à lui indiqué à 115 dBm, garant de transmissions Wi-Fi à longue portée.

Compatibles IEEE 802.11b/g/n, le circuit WF200, qui embarque également des blocs matériels d’accélération cryptographique (PKE, AES, TRNG), est proposé en boîtier QFN32 de 4 x 4 mm, tandis que le module WFM200, présenté sous la forme d’un boîtier-système SiP LGA52, ne mesure que 6,5 x 6,5 mm, dimensions qui attireront les concepteurs de produits très compacts et qui en feraient le module radio SiP précertifié avec antenne le plus petit du moment. Il est équipé en outre d’un mécanisme de diversité d’antenne afin d’assurer un fonctionnement correct même dans des environnements radio 2,4 GHz encombrés, assure encore Silicon Labs.

« Nous proposons le premier portefeuille Wi-Fi basse consommation conçu spécifiquement pour l’Internet des objets, indique Daniel Cooley, vice-président senior et directeur général des produits IoT chez Silicon Labs. C’est sans surprise que nous rencontrons une forte demande pour une technologie Wi-Fi qui entre dans les budgets serrés de consommation et d’encombrement des produits fonctionnant sur batteries. »

Selon IHS Markit, le marché des circuits Wi-Fi intégrés dans des objets, dispositifs et équipements d’extrémité IoT basse consommation doit atteindre 584 millions d’unités par an d’ici à 2021 contre 128 millions d’unités en 2016. Le module WFM200 et le circuit d’émission/réception WF200, qui intéressera les applications de grand volume et les développeurs qui ont des exigences de conception spécifiques (comme l’utilisation d’antennes externes), sont en cours d’échantillonnage pour une production en volume à partir du quatrième trimestre 2018.

Sur le même sujet