L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Sigfox promet pour 2018 un émetteur radio à 0,20 € pour objets connectés jetables

Sigfox promet pour 2018 un émetteur radio à 0,20 € pour objets connectés jetables

Publié le 27 septembre 2017 à 12:31 par Pierrick Arlot        Connectivité Sigfox

Sigfox

Sigfox a voulu frapper un grand coup à l’occasion de la première édition de la manifestation Sigfox World IoT Expo qui s’est tenue à Prague les 25 et 26 septembre 2017. L’opérateur focalisé sur le marché de l’Internet des objets a dévoilé un ensemble de services dont l’ambition est de connecter les milliards d’objets et équipements qui ne sont pas aujourd’hui reliés à Internet et qui pourraient trouver un intérêt à ce genre de connexion bas coût. Et pour ce faire, l’ambitieux Sigfox met en avant les capacités cognitives et les technologies radio logicielles de son infrastructure qui, selon ses dires, lui permettraient de faire évoluer rapidement les fonctionnalités réseau par simple mise à jour logicielle.

A ce titre, la société française compte lancer en 2018 un service de connectivité simplifiée du nom d’Admiral Ivory dont la vocation est de transformer n’importe quel objet, éventuellement jetable (comme une lettre ou un paquet), en produit capable d’émettre une information, une seule fois, pour un coût matériel de vingt centimes d’euros. Une opportunité qui selon Sigfox, a de fortes chances d’intéresser les secteurs de la logistique, de la grande distribution et de l’envoi de colis. Sigfox a pu présenter lors de la manifestation un prototype de cet émetteur radio dont le design sera proposé à des fabricants de semi-conducteurs pour une fabrication en très gros volume. Le service Admiral Ivory, de son côté, bénéficiera des capacités d’apprentissage machine intégrées dans l’infrastructure réseau Sigfox pour interpréter au mieux les messages envoyés par ce nouveau type d’émetteur Sigfox.

Dans la foulée, l’opérateur a rebaptisé Admiral Blue son offre actuelle de connectivité qui s’appuie sur des modules radio dont le coût est aujourd’hui descendu à deux euros et qui sont capables d’émettre et de recevoir des petits paquets de données sur de longues distances dans la bande comprise entre 862 et 928 MHz. Dans ce cadre, Sigfox a d’ailleurs lancé sous le nom de Monarch un service dit cognitif qui doit permettre aux objets connectés Sigfox destinés à fonctionner dans différentes zones géographiques de s’adapter automatiquement aux contraintes réglementaires locales, les canaux de fréquence utilisables variant de pays à pays. Et ce sans ajout de circuits additionnels du type Wi-Fi ou GPS.

Ajoutons enfin que Sigfox a rebaptisé son service de géolocalisation sans GPS Atlas et que l’opérateur a rassemblé l’ensemble de ses services réservés aux développeurs et concepteurs sous le nom de Sigfox Sunrise. On y trouve l’ensemble des ressources fournies par le réseau de partenaires du Toulousain (Sigfox Partner Network) – modules, objets, kits de développement, solutions de bout en bout, plates-formes IoT –, ainsi qu’un portail en ligne avec conseils et bonnes pratiques pour les projets IoT (Sigfox Build), de la conception jusqu’à la certification, et un service d’achat d’objets et de connexions Sigfox pour des tests et des évaluations rapides (Sigfox Buy).

Lire aussi GCT Semiconductor dévoile la première puce hybride Sigfox/LTE-M/NB-IoT pour l’Internet des objets.

Sur le même sujet