L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Sigfox élargit pour la première fois son offre aux réseaux privés LPWAN

Sigfox élargit pour la première fois son offre aux réseaux privés LPWAN

Publié le 20 novembre 2019 à 10:19 par Pierrick Arlot        Conjoncture Sigfox

Sigfox

A l’occasion de sa conférence annuelle, Sigfox Connect, qui se tient à Singapour les 20 et 21 novembre, l’opérateur de réseaux radio longue portée et basse consommation LPWAN pour l’Internet des objets Sigfox a dévoilé son intention de lancer courant 2020 une offre de réseau privé PAN (Private Area Network). Une offre qui existe déjà dans l’écosystème LoRa et qui permet à des entreprises de bâtir et de gérer leur propre réseau LPWAN pour satisfaire des contraintes économiques ou industrielles spécifiques.

Dans ce cadre, Sigfox – et les opérateurs dûment adoubés par la société toulousaine – proposeront aux utilisateurs des « paquetages » constitués de stations de base et d’identifiants pour un nombre prédéfinis d’objets pour qu’ils puissent déployer et opérer leur réseau et récupérer les données émises par lesdits objets directement dans leurs applications. Cette nouvelle offre, vouée à être déployée dans les 65 pays où Sigfox exploite déjà son réseau global, sera tout d’abord testée en France au premier trimestre 2020. A partir du deuxième trimestre, l’opérateur commercialisera son offre PAN selon un modèle cloud « partagé » (Share Cloud) avec la possibilité de connecter le réseau privé à l’infrastructure Sigfox 0G pour bénéficier d’une couverture globale, cette infrastructure se chargeant alors de récupérer les messages et de les renvoyer vers le back-end de l’entreprise. C’est à partir de 2021 qu’un modèle PAN « sur site » (On Premise), c’est-à-dire intégralement privé, devrait être proposé par Sigfox qui cible des cas d’usage comme la gestion de bâtiments et de locaux divers et variés, la surveillance de sites sensibles ou la maison connectée.

Dans ces deux modèles, l’utilisateur ne devrait plus payer une redevance par objet connecté et par an, mais un forfait en fonction du nombre de stations de base à déployer et du nombre d’objets à connecter. L’offre devrait donc aussi intéresser les entreprises qui souhaitent mener des projets IoT en tablant sur un modèle économique reposant sur un budget d’investissement (Capex) plutôt que sur un budget de fonctionnement (Opex).

Depuis pratiquement une dizaine d’années maintenant, Sigfox a inexorablement élargi son offre en proposant un service bidirectionnel, puis des services de localisation (Atlas Native, Atlas WiFi) pouvant répondre à l’ensemble des contraintes du marché. A la fin de cette année 2019, l’opérateur devrait comptabiliser plus de 15 millions d’objets enregistrés sur l’ensemble de la planète(contre 6,2 millions à la fin 2018) pour plus de 1 500 clients. En 2020, Sigfox compte compléter sa couverture WAN (Wide Area Network) avec le lancement de l’offre satellite ELO conjointement avec son partenaire Eutelsat (lire notre article ici). Cette constellation de satellites a vocation à couvrir l’ensemble du globe en complément de l’infrastructure d’antennes déployées au sol.

« L’offre PAN de Sigfox va bénéficier de toute la puissance de l’écosystème existant autour du WAN Sigfox, assure Ludovic Le Moan, le CEO et cofondateur de Sigfox. Les fournisseurs de solutions Smart Home ou Smart City seront parmi les premiers bénéficiaires de cette nouvelle offre. » A terme, pour commercialiser ses solutions PAN, le toulousain s’appuiera sur ses opérateurs présents dans plus de 65 pays. Sigfox a par ailleurs invité les fabricants tiers de passerelles de communication à rejoindre son écosystème pour venir certifier leurs produits conformément aux exigences de qualité requises par la société.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux réseaux LPWAN : Embedded-LPWAN https://www.linkedin.com/showcase/embedded-lpwan/

Sur le même sujet