L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Sierra Wireless glisse une SIM embarquée dans une gamme de modules cellulaires tout-en-un pour objets connectés

Sierra Wireless glisse une SIM embarquée dans une gamme de modules cellulaires tout-en-un pour objets connectés

Publié le 05 mars 2020 à 12:14 par Pierrick Arlot        Sous-système Sierra Wireless

Sierra Wireless RC-Series

Spécialiste des modules de communication cellulaires et des plates-formes dans le nuage pour le marché de l'Internet des objets (IoT), Sierra Wireless lance sous la référence RC (Ready-to-Connect) une nouvelle famille de modules embarqués tout-en-un, censés fournir tous les éléments clés d’une application IoT, soit la connectivité cellulaire, une carte SIM intégrée (eSIM) préconfigurée pour les principaux réseaux mobiles, une plate-forme de gestion IoT et la sécurité de bout en bout. Le tout peut réduire de 40% le coût total de possession (TCO), assure la société canadienne.

Les modules de la famille RC peuvent aussi en option embarquer un processeur apte à effectuer des traitements dits de périphérie de réseau (edge processing).

Dans le détail, Sierra Wireless compte fournir dans un premier temps des services groupés associant modules et abonnements de connexion pour diverses applications IoT, dont une solution LTE Cat-4 pour les applications d’entreprise, de sécurité publique et les passerelles industrielles, et une solution LTE Cat-1 pour les applications de transport, de gestion de flottes et de sécurité d’accès. Les premiers modèles, dont la disponibilité est prévue en ce début 2020 pour les marchés nord-américain et européen, sont des versions sans capacités d’edge processing. Devraient suivre à terme des déclinaisons pour les réseaux LPWAN Cat-M1 (LTE-M) et Cat-NB1 (NB-IoT) et les moutures « intelligentes » ad hoc (avec un processeur intégré et l’environnement logiciel applicatif open source Legato).

Comme tous les modules de Sierra Wireless des familles HL et WP, les modèles RC ont vocation à simplifier les déploiements et l’exploitation par le biais d’une plate-forme de gestion unique, la SIM intégrée éliminant en outre la nécessité de gérer et de provisionner des cartes SIM externes et permettant à tout moment une connexion au réseau doté de la meilleure couverture, quelle que soit la zone géographique, précise la société.

A noter que les modules RC obéissent au format CF3 de Sierra Wireless qui stipule, selon l’interface cellulaire et la présence ou non d’un processeur embarqué, deux dimensions différentes : 18 x 15 mm et 23 x 22 mm (le format CF3 le plus compact, de 11,5 x 9,5 mm, est réservé aux modules Wi-Fi/Bluetooth). Une caractéristique qui doit permettre aux actuels utilisateurs de modèles HL et WP de migrer sans effort vers la nouvelle famille et de tirer également profit des plates-formes de prototypage open hardware mangOH de la firme canadienne (lire nos articles ici et ici).

Côté sécurité de bout en bout, Sierra Wireless s’appuie son infrastructure sécurisée Core Network et la plate-forme IoT AirVantage (et donc la SIM embarquée), les modules disposant de mécanismes sécurisés d’amorçage, de mise à jour de logiciels de bas niveau  et de rotation de clés secrètes over-the-air afin de protéger à la fois les données et les déploiements. L'infrastructure réseau résiliente de la société comprend également des options de réseau privé avec surveillance 24/7 afin de garantir un flux de données sécurisé de bout en bout, de l’objet connecté jusqu’au nuage, précise encore Sierra Wireless.

Sur le même sujet