L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Sequans adapte la technologie 4G LTE pour les communications avec des satellites

Sequans adapte la technologie 4G LTE pour les communications avec des satellites

Publié le 13 mars 2019 à 12:26 par Pierrick Arlot        Connectivité Sequans

satellites Lockheed Martin

Pour de nombreux analystes, les satellites vont être amenés à jouer un rôle de plus en plus crucial dans les réseaux de communication M2M et IoT. Ainsi, selon Northern Sky Research, 5,8 millions de connexions M2M et IoT seront assurées par les satellites au niveau mondial d’ici à 2023. Dans ce cadre, la société française Sequans vient de dévoiler une collaboration avec l’équipementier américain Lockheed Martin, bien connu dans le monde de la Défense, de l’aérospatial et de la sécurité, visant à adapter la technologie 4G LTE au monde satellitaire pour un déploiement à l’échelle planétaire.

L’ambition des deux partenaires est de permettre à des équipements utilisateur compatibles LTE de communiquer directement avec des satellites en orbite géostationnaire. « Sequans dispose d’un savoir-faire dans l’adaptation de la technologie LTE à des besoins spécifiques, commente Scott Landis, directeur de Lockhed Martin. Les ingénieurs de Sequans ont modifié leurs puces LTE existantes pour les rendre compatibles avec une nouvelle spécification de communication LTE par satellite développée par notre société. C’est une percée majeure en termes de mobilité et de connectivité. »

La collaboration engagée avec l’équipementier américain est l’un des derniers développements en date mené par Sequans au travers de son initiative Custom Technology Solutions qui a notamment permis à la société de semi-conducteurs de calibrer sa technologie pour répondre aux besoins de projets dans les domaines de l’aviation, des transports ou de la sécurité publique. « La capacité d’un modem LTE à communiquer avec un réseau de satellites de manière aussi simple que possible aura un impact considérable sur la manière dont vont être gérés les volumes, potentiellement énormes, des applications large bande et IoT qui nécessitent des communications mobiles et ubiquitaires comme les voitures connectées, le transport de marchandises et la navigation », assure Georges Karam, le CEO de Sequans.

A noter que le Français a par ailleurs été retenu en 2018 aux côtés d'Ericsson pour adapter les technologies NB-IoT et LTE-M à un usage dans les bandes de fréquence L dans le cadre d'un réseau hybride associant satellites et infrastructure terrestre que compte déployer en Amérique du Nord la société Ligado Systems.

Sur le même sujet