L'embarqué > Marchés > Rachat > Semi-conducteurs : Qualcomm rejette la proposition de rachat de Broadcom

Semi-conducteurs : Qualcomm rejette la proposition de rachat de Broadcom

Publié le 14 novembre 2017 à 11:34 par Pierrick Arlot        Rachat Qualcomm

Qualcomm

Hier 13 novembre 2017, le conseil d’administration de Qualcomm a rejeté à l’unanimité la proposition non sollicitée de rachat annoncée par Broadcom le 6 novembre (lire notre article ici). Broadcom s’était dit prêt à racheter toutes les actions Qualcomm au prix de 70 dollars par action, dont 60 dollars en numéraire et 10 dollars en actions Broadcom, soit une plus-value de 28% par rapport au cours de l’action Qualcomm le 2 novembre. Une opération dont le montant était estimé à 130 milliards de dollars, la proposition restant valable selon les mêmes termes, que l’Américain arrive ou non à boucler le rachat en cours du néerlandais NXP (dont la finalisation ne se fait pas sans mal).

« Notre conseil d’administration estime que la proposition de Broadcom sous-estime Qualcomm, sa position de leader dans le domaine des technologies mobiles et nos perspectives de croissance », a indiqué Paul Jacobs, président du conseil d’administration de Qualcomm Incorporated. « Aucune autre société du marché des semi-conducteurs n’est mieux positionnée que Qualcomm sur les segments de la mobilité, de l’Internet des objets, de l’edge computing et des réseaux, a renchéri Steve Mollenkopf, le CEO de la firme américaine. Nous sommes confiants dans notre capacité à créer une valeur ajoutée significative pour nos actionnaires au moment où nous continuons de progresser sur ces segments attractifs et menons la transition vers la 5G. »

Sur le même sujet