L'embarqué > Marchés > Perspective > Semi-conducteurs pour l’IoT : le véhicule connecté progresse plus vite que la ville intelligente

Semi-conducteurs pour l’IoT : le véhicule connecté progresse plus vite que la ville intelligente

Publié le 13 septembre 2016 à 08:48 par Pierrick Arlot        Perspective

IC Insights

En raison de projections moins élevées que prévu, la société d’analystes IC Insights a revu à la baisse le niveau de croissance moyen des ventes de semi-conducteurs pour le marché de l’Internet des objets. Si le cabinet d’études anticipe toujours une progression des ventes de 19% cette année à hauteur de 18,4 milliards de dollars, ces mêmes ventes ne devraient augmenter "que" de 19,9% par an entre 2014 et 2019 contre les 21,1% initialement envisagés. Le chiffre d’affaires généré par les ventes de semi-conducteurs pour fonctions système IoT devrait donc atteindre 29,6 milliards de dollars en 2019, contre les 31,1 millions de dollars qu’IC Insights prévoyait il y a quelque temps.

Selon la société d’études, ce léger recul des projections est à mettre au compte des applications de la ville intelligente qui ne devraient progresser que de 12,9% par an en moyenne entre 2014 et 2019 (contre 15,5% dans une précédente estimation), tandis que le secteur de la voiture connectée est, lui, revu à la hausse (+36,7% contre +31,2%). Du coup, les ventes de semi-conducteurs sur le marché de la ville intelligente devraient atteindre 15,7 milliards de dollars en 2019 alors que celles pour la voiture connectée devraient se hisser à hauteur de 1,7 milliard de dollars cette même année (contre 1,4 milliard initialement prévus). Pour la seule année 2016, ajoute IC Insights, le chiffre d’affaires généré par les ventes de semi-conducteurs pour applications de la ville intelligente va augmenter de 15% (à hauteur de 11,4 milliards de dollars) tandis que, sur le secteur de la voiture connectée, c’est une croissance de 66% qui est attendue à 787 millions de dollars.

Enfin, précise la société d’études, le marché des dispositifs électroniques portés sur soi se comporte mieux que prévu avec une progression des ventes de semi-conducteurs de 22% en 2016, à 2,2 milliards de dollars, après une explosion de 421% en 2015 (avec l’entrée d’Apple sur le créneau des montres connectées). Un chiffre qui devrait être porté à près de 3,9 milliards de dollars en 2019. Par contre, pour les sous-secteurs IoT de la maison connectée et de l’Internet industriel, IC Insights ne modifie pas ses prévisions avec respectivement une progression de 26% pour le premier (à 545 Md$) et de 22% pour le second (à 3,5 Md$) en 2016.