L'embarqué > Marchés > Perspective > Selon Cisco, les applications IoT s’arrogeront plus de la moitié des connexions à Internet en 2021

Selon Cisco, les applications IoT s’arrogeront plus de la moitié des connexions à Internet en 2021

Publié le 12 juin 2017 à 11:57 par Pierrick Arlot        Perspective

Cisco

Selon Cisco, le trafic Internet annuel global va pratiquement tripler d’ici à 2021 pour atteindre 3,3 zettaoctets dans quatre ans, soit 3,3 milliards de téraoctets, contre 1,2 zettaoctet en 2016. Une explosion due, selon l’équipementier, à la multiplication du nombre d’utilisateurs d’Internet (4,6 milliards rn 2021, soit 58% de la population mondiale, contre 3,3 milliards en 2016), à la forte progression du nombre d’équipements connectés au Web (estimé à 27,1 milliards en 2021 contre 17,1 milliards en 2016), aux débits d’accès de plus en plus élevés (53 Mbit/s en moyenne en 2021 contre 27,5 Mbit/s en 2016) et à la croissance irrépressible de la consommation de flux vidéo.

Parallèlement, selon les prévisions de Cisco, 2021 sera la première année où les connexions M2M pour applications IoT s’arrogeront plus de 50% du nombre total de connexions au Web (estimé à 27,1 milliards cette année-là) et 5% du trafic IP global. Pour l’équipementier, les innovations dans les domaines de la maison connectée, de la santé connectée, des voitures et du transport intelligents conduiront à une multiplication d’un facteur 2,4 de connexions M2M/IoT, de 5,8 milliards en 2016 à 13,7 milliards en 2021.

C’est toutefois le marché de la santé connectée qui progressera le plus vite sur la période considérée (+30% en moyenne par an), suivi par les marchés de la voiture connectée et des villes intelligentes (+29% en moyenne par an chacun).

Plus globalement, c’est la vidéo qui devrait continuer de générer la plus grande partie du trafic Internet d’ici à 2021 (à hauteur de 80%, contre 67% en 2016). Dans ce cadre, la consommation de vidéos Internet en direct va être multipliée par 15 sur la période considérée et atteindre 13% du trafic vidéo Internet en 2021. Le trafic Internet généré par les applications de réalité virtuelle et de réalité augmentée va de son côté être multiplié par un facteur 20 et représenter 1% du trafic global lié au divertissement d’ici à 2021, prédit encore Cisco.  

Enfin, c’est la région Asie-Pacifique qui générera le trafic IP le plus important en 2021 avec 107,7 exaoctets par mois (+26% par an en moyenne), suivie par l’Amérique du Nord (85 exaoctets/mois) et l’Europe de l’Ouest (37,4 exaoctets/mois).

Sur le même sujet