L'embarqué > Logiciel > Middleware > Sécurité : l’américain Sectigo lance un pare-feu embarqué adapté au marché automobile

Sécurité : l’américain Sectigo lance un pare-feu embarqué adapté au marché automobile

Publié le 06 janvier 2020 à 08:22 par Pierrick Arlot        Middleware Icon Labs

Sectigo Firewall

La société américaine Sectigo, qui se définit comme la plus importante autorité de certification professionnelle au monde et comme un leader des solutions de sécurité PKI, a annoncé en décembre la disponibilité d’un pare-feu embarqué spécifiquement conçu pour l’automobile, Sectigo Embedded Firewall for Automotive. La sécurité des véhicules devient en effet un enjeu majeur alors qu’on estime que plus des deux tiers des automobiles sillonnant les routes en 2022 disposeront de connexions en ligne, mettant certains systèmes critiques à la portée d’attaques malveillantes potentiellement mortelles via notamment la navigation GPS, l’infodivertissement, etc.

On rappellera que Sectigo a mis la main en 2019 sur l’éditeur Icon Labs, spécialiste des piles de communication et de sécurité pour applications embarquées et IoT (Internet des objets) (lire notre article ici).

Partie intégrante de l’environnement Sectigo IoT Identity Platform, le pare-feu embarqué lancé fin 2019 a été développé spécifiquement pour la sécurité des moyens de transport et a d’ores et déjà été intégré dans la plate-forme Autosar de Mentor, l’entité de Siemens focalisée sur les logiciels embarqués et la CAO électronique. « En tant que fournisseur de logiciels standard Autosar, il est impératif que nous proposions des solutions qui aident nos clients, y compris les fournisseurs de calculateurs électroniques ECU et les constructeurs automobiles, à protéger les voitures et les flottes contre les cyberattaques menées au travers des réseaux, indique Mathias Fritzson, chef de produit VSTAR chez Mentor. Un fournisseur d’ECU d’envergure mondiale a déjà adopté notre plate-forme Autosar compatible Sectigo, ce qui indique l'urgence d'une sécurité embarquée dans les véhicules. »

Le pare-feu embarqué permet d’appliquer des règles de filtrage, de détecter des anomalies et d'identifier des variations inattendues de trafic pour éviter les cyberattaques. Il garantit aussi l’authentification des accès lors des mises à jour et des mises à niveau logicielles. Selon Sectigo, le pare-feu fonctionne avec les environnements Autosar, les systèmes d’exploitation temps réel (RTOS) et Linux pour la configuration des règles de filtrage, offre une inspection approfondie des paquets pour les protocoles industriels, y compris le bus CAN, et répond aux exigences des systèmes automobiles en limitant la communication des ECU à un ensemble restreint d'hôtes de confiance et en bloquant les attaques qui proviendraient de toute autre source.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à la sécurité dans les systèmes embarqués : Embedded-SEC

Sur le même sujet