Sécurité

Rétro 2016 : les start-up pour lesquelles la sécurité n’est pas un vain mot

Publié le 03 janvier 2017 à 15:01 par Pierrick Arlot        

A l’heure du tout-connecté, au moment où les opérations de paiement sur smartphones se généralisent, et alors que les pirates de tout poil regardent avec appétit les contenus vidéo à ultra-haute définition, la sécurité et la protection des données sont au cœur des préoccupations de bon nombre d’industriels. L’Embarqué a déniché en 2016 quatre start-up françaises focalisées sur ces problématiques : ContentArmor (2016), Internet of Trust (2014), Trusted Objects (2014) et TwinPeek (2016). ...

Partager
Lire

Lire les articles suivants