L'embarqué > Normes & spécifications > Communication > Satellites : l’Agence spatiale européenne choisit la plate-forme ouverte de radio logicielle LimeSDR

Satellites : l’Agence spatiale européenne choisit la plate-forme ouverte de radio logicielle LimeSDR

Publié le 07 mars 2018 à 12:28 par François Gauthier        Communication

ESA LimeSDR

L’Agence spatiale européenne (ESA, European Spatial Agency) va s’appuyer sur la technologie ouverte LimeSDR initiée par la société Lime Microsystems pour développer des solutions de télécommunication par satellite innovantes reposant sur la radio logicielle (SDR), tant au sol que dans l'espace. L'ESA deviendra de ce fait un soutien officiel du projet LimeSDR, disponible via le site de financement participatif Crowd Supply. En parallèle Lime Microsystems va fournir à l'Agence 200 unités de la plate-forme LimeSDR Mini (fonctionnant sur une plage de fréquence de 10 MHz à 3,5 GHz) pour les développeurs souhaitant créer des applications dans le domaine des communications par satellite.

Rappelons que LimeSDR est une solution matérielle/logicielle en open source pour les applications de radio logicielle, l’objectif étant de fournir la possibilité de programmer sur cette plate-forme n'importe quelle type de norme de transmission sans fil (UMTS, LTE, LoRa, Bluetooth, Wi-Fi, ZigBee, RFID, GPS, radar, radiodiffusion numérique…) et ce en téléchargeant éventuellement une application de radio logicielle via une App Store en ligne. Grâce à une collaboration étroite avec Canonical, fournisseur de la distribution Linux Ubuntu, cette plate-forme SDR peut en outre exécuter le système d'exploitation Snappy Ubuntu Core, qui permet aux développeurs de bénéficier de tout l'écosystème existant autour de cet OS pour télécharger, stocker, commercialiser, mais aussi tester des applications avant de les déployer.

Dans la pratique, les applications développées par la communauté LimeSDR, qui seront partagées via l’App Store Lime-Canonical SDR for Satcom, devraient se concentrer sur la connectivité par satellite et l'Internet des objets (services IoT fournis via des minisatellites à faible coût tels que les CubeSats, utilisation de systèmes de radio logicielle à bord de satellites plus gros, etc.). Au-delà, devraient émerger de nouvelles idées dans le contexte satellitaire issues des efforts de R&D visant à faire évoluer la 5G vers une architecture SDR ouverte permettant de créer des réseaux hétérogènes complètement intégrés. Cette initiative fait partie du programme Artes (Advanced Research in Telecommunications Systems) de l'ESA et s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par l'Agence spatiale pour accélérer les développements des communications par satellite et assurer la compétitivité de l'industrie européenne.

« Grâce à l'initiative SDR App Store for Satellite, l'ESA espère travailler avec de nouveaux acteurs pour stimuler de nouvelles idées et préparer les futurs produits, explique Frank Zeppenfeldt de l'ESA, qui travaille dans le domaine d'activité Systèmes futurs au sein du département Communications par satellite. La communauté LimeSDR est très innovante, mais pas encore très active sur le marché des Satcoms, et nous allons collaborer avec elle et l'aider à développer des solutions de communication par satellite. Grâce à ce projet, nous aimerions voir in fine émerger une communauté de développeurs pour le domaine des communications par satellite reposant sur la technologie SDR (Software Defined Radio). »

Sur le même sujet