L'embarqué > Marchés > Rachat > Santé connectée : iHealth et le français eDevice unissent leurs forces

Santé connectée : iHealth et le français eDevice unissent leurs forces

Publié le 07 septembre 2016 à 10:25 par Pierrick Arlot        Rachat

eDevice-iHealth

C’est désormais officiel. La société iHealth, spécialiste des objets connectés qui permettent aux personnes de gérer leur santé et leur bien-être (tensiomètres, glucomètres, oxymètres, pèse-personne, bracelets de surveillance d’activité et de sommeil, etc.) a acquis la firme bordelaise eDevice. Créée en 2000, l’entreprise française est focalisée sur le marché de la santé connectée, avec une offre qui s’étend de la conception d’appareils communicants jusqu’aux applications d’affichage et d’analyse des données de santé, en passant par la fourniture d’accès aux réseaux mobiles, le stockage des données médicales et les outils de gestion et de monitoring. L'acquisition est estimée à près de 94 millions d'euros

Une information Reuters avait révélé au début de l’été qu’eDevice était en cours de négociation pour son rachat par le groupe chinois Andon, spécialisé dans la conception et la fabrication de produits médicaux pour le compte de tiers et maison mère de iHealth dont le siège se trouve à Mountain View en Californie et qui dispose de bureaux en France et en Chine. Depuis un moment, la société française ne cachait pas sa ferme intention de continuer son internationalisation, notamment vers l’Asie, à travers un partenariat stratégique avec un grand acteur du marché de la santé connectée. Un secteur qui inclut les objets connectés, les applications (perte de poids, santé des femmes, dossier médical personnel et traitements) et les services (surveillance à distance, consultation, prévention), et qui devrait connaître une croissance exponentielle dans les prochaines années. Selon Markets&Markets, le marché de la santé connectée devrait atteindre 59,15 milliards de dollars d’ici 2020 avec un taux de croissance annuel de 33,4 %. Ensemble, iHealth, eDevice et le groupe Andon estiment être présents sur tous les segments de ce marché.

« Le groupe Andon (à travers iHealth) a déjà une forte présence en Europe, aux Etats-Unis et en Chine et, avec eDevice, nous sommes désormais en mesure de nous imposer sur le marché mondial, s’est réjoui Yi Liu, fondateur de iHealth et président d’Andon. Marc Berrebi et Stéphane Schinazi [NDLR : les deux cofondateurs de la firme française], vont continuer à diriger eDevice avec leurs équipes actuelles et auront un rôle de conseil stratégique au sein du groupe Andon. » La société bordelaise, qui réalise 99,8% de son chiffre d’affaires à l’export, connecte déjà plusieurs centaines de milliers de patients à travers le monde. Elle affiche un taux de croissance à trois chiffres depuis deux ans (+165% en 2015, +155% en 2016) et un CA estimé à 50 millions d’euros en 2016.

 

Sur le même sujet