L'embarqué > Matériel & systèmes > Objet de la semaine > Sanef va optimiser l’exploitation de ses infrastructures autoroutières avec le réseau IoT LoRa

Sanef va optimiser l’exploitation de ses infrastructures autoroutières avec le réseau IoT LoRa

Publié le 07 juillet 2017 à 11:34 par Pierrick Arlot        Objet de la semaine Objenious

Sanef

La société Sanef, qui exploite plus de 2 000 km d’autoroutes, principalement en Normandie ainsi que dans le nord et l’est de la France, collabore avec l’opérateur Objenious, filiale de Bouygues Telecom focalisée sur le marché de l’Internet des objets, pour optimiser les services d’exploitation de ses infrastructures autoroutières.

Depuis début juillet, une phase d’expérimentation d’un an a débuté dans le secteur d’exploitation de Reims avec pour objectif le déploiement de plus de 250 capteurs IoT. En s’appuyant sur le réseau LoRa d’Objenious, Sanef s’est donné pour objectif d’améliorer la satisfaction et la sécurité des clients grâce à une supervision optimale de ses équipements disséminés le long de ses autoroutes. L’idée étant de profiter du réseau LoRa pour remonter rapidement des informations diverses et variées : chocs sur les dispositifs de sécurité, satisfaction propreté et fréquentation des sanitaires des aires, taux de remplissage des conteneurs de poubelles, ouverture des portails d’accès de service, etc.

Sanef explique son choix du procédé LoRa (et d’Objenious) par la disponibilité immédiate du réseau et son architecture ouverte permettant un déploiement et une exploitation rapides. La bidirectionnalité bas débit et longue portée ainsi que la possibilité d’utiliser des capteurs adaptés à tout type de problématique via le réseau de partenaires d’Objenious sont aussi mises en avant.

Le secteur d’exploitation de Reims sera ainsi le premier en France à être totalement équipé de solutions connectées. Selon Sanef, ce projet permettra d’optimiser les tournées des équipes d’exploitation et ainsi améliorer la qualité des services rendus sur l’autoroute. Ces équipes auront la possibilité de recueillir la satisfaction des utilisateurs grâce à des bornes installées près des sanitaires et dans les aires de repos, de dimensionner le taux de fréquentation des sanitaires pour adapter les nettoyages et produits mis à disposition, de suivre à distance la consommation d’eau, d’être averties des chocs sur les dispositifs de sécurité qui pourraient les déplacer et entraîner des accidents, de sécuriser l’accès à la section courante en étant informées de l’ouverture ou de la fermeture des portails d’accès de service, d’automatiser le taux de collecte des conteneurs à déchets dès qu’ils sont remplis, etc. Des rapports d’alarme seront par ailleurs remontés sur des tablettes installées dans les véhicules des patrouilleurs qui demanderont une intervention immédiate des équipes d’exploitation terrain.

Sur le même sujet