L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Samsung met définitivement un terme à ses activités liées aux modules IoT Artik

Samsung met définitivement un terme à ses activités liées aux modules IoT Artik

Publié le 18 mars 2019 à 09:11 par Pierrick Arlot        Conjoncture Samsung

Artik-710 Samsung

Indiqué dès décembre 2018 par Business Korea et confirmé il y a quelques jours par le blog CNX Software, Samsung a décidé de mettre un terme définitif à l’aventure Artik, du nom de cette gamme de modules tout-en-un pour objets connectés que le groupe coréen avait initiée en 2015. Une gamme qui avait été déclinée en plusieurs familles (Artik 0, Artik 5, Artik 7, Artik 10…) et qui avait été associée à une plate-forme dans le cloud du nom d’Artik Cloud.

Selon une note officielle émise par Samsung le 3 décembre 2018, la gamme Artik a été abandonnée à la date du 16 décembre 2018, sachant que les modules eux-mêmes (Artik 710, 710s, 530, 530s, 530s 1G, 520, 520s, 305s, 053, 053s, 055s, 030, 020) seront disponibles jusqu’en juin de cette année pour une livraison au plus tard le 30 novembre 2019. Samsung compte mettre également la clé sous la porte de la plate-forme Artik Cloud sans pour autant préciser une date pour son arrêt définitif.

Il est fort probable que le Coréen ait décidé d’arrêter ses activités autour des modules Artik en raison des faibles ventes au regard des objectifs que s’était fixés le groupe asiatique. On rappellera que c’est un raisonnement identique qui avait poussé Intel à cesser en 2017 la commercialisation de ses cartes de prototypage et modules IoT, dont les modèles Galileo, Galileo 2, Edison et Joule (lire notre article ici), le minimodule Curie et la carte de prototypage Arduino 101 (lire notre article ici). Les microcontrôleurs et puces-systèmes Quark d’Intel, quant à eux, peuvent encore être commandés jusqu’en juin 2019 pour une ultime livraison en juillet 2022…

Sur le même sujet