L'embarqué > Instrumentation > Instrum. générale > Rohde & Schwarz gonfle sa gamme d'oscilloscopes avec des modèles à 13 et 16 GHz optimisés pour le débogage

Rohde & Schwarz gonfle sa gamme d'oscilloscopes avec des modèles à 13 et 16 GHz optimisés pour le débogage

Publié le 24 septembre 2019 à 13:44 par François Gauthier        Instrum. générale Rohde & Schwarz

R & S RTP

Avec des modèles à 13 et 16 GHz de bande passante, la famille des oscilloscopes haute performance RTP de Rohde & Schwarz (limités jusque-là à 8 GHz) élargit ses domaines d’utilisation avec en sus de puissantes fonctions de débogage intégrées. Les instruments RTP134 à 13 GHz et RTP164 à 16 GHz sont dotés chacun de 4 canaux d’entrée à 8 GHz de bande passante ou de deux canaux à 13 ou 16 GHz par entrelacement (huit convertisseurs A/N sur 8 bits sont présents pour une fréquence d’échantillonnage de 10 Géch./s par convertisseur). Il est donc possible d’avoir 20 Géch./s par voie, ou 40 Géch./s sur deux voies, avec une profondeur mémoire allant de 50 mégapoints à 2 gigapoints par voie.

Ces appareils prennent en charge l’ensemble des fonctions déjà introduites sur les modèles jusqu’à 8 GHz, avec notamment les fonctions de "de-embedded" en temps réel (compensation des pertes de transmission liées au câbles, connecteurs, atténuateurs…) sans recours à des traitements post-acquisition. Une caractéristique différenciatrice par rapport à la concurrence, selon Rohde & Schwarz.

La bande passante du déclencheur numérique (trigger) est étendue à 16 Gbit/s afin de fournir la précision la plus élevée possible pour la détection de signaux faibles et intermittents. Le déclenchement peut se faire sur des signaux compensés au niveau des pertes (de-embedded) et prend en charge les types classiques sur largeurs d'impulsion, niveaux, rampes… et ce sur la bande passante complète de l'instrument. Des déclenchements qui s’appuient sur la récupération de données d’horloge comme références. Ce trigger s'accommode de modèles de bits d'une longueur maximale de 160 bits, ainsi que des schémas de décodage tels que 8B/10B ou 128B/132B. Les diagrammes de l’œil pour le débogage de l'intégrité du signal et les tests sur masque sont accessibles en quelques secondes.

Les RTP sont donc particulièrement adaptés pour le débogage de signaux différentiels à grande vitesse, à la fois grâce au niveau de performances de l'acquisition de données et aux fonctions de déclenchement, les calculs mathématiques étant réalisés directement après le bloc "de-embedding" qui n’affecte pas la rapidité des mesures.

En option, il est aussi possible de mettre en place, en face avant de l’oscilloscope, un module d’analyse de la propagation des signaux en réflexion (TDR) et en transmission (TDT) dans le domaine temporel pour déterminer les paramètres S. Ce qui permet de caractériser et de déboguer les problèmes liés à la propagation de signaux sur les pistes de cartes électroniques. Les oscilloscopes RTP prennent notamment en charge les tests de débogage et de conformité des interfaces mémoire DRam utilisant les architectures DDR4, DDR4L et LPDDR4.

Signalons que l’option I/Q, R pour ces appareils convertit les signaux modulés en données I/Q pour les analyser, économisant ainsi de la mémoire d’acquisition et prolongeant de fait le temps d’acquisition maximal. Enfin, aucun oscilloscope n'est complet sans des sondes appropriées. La famille de sondes modulaires RT-ZM de Rohde & Schwarz, avec embouts de sonde interchangeables et commutation de mode instantanée, supporte désormais les bandes passantes de 13 et 16 GHz.

L'oscilloscope haute performance RTP de Rohde & Schwarz s'adresse aux développeurs d'électronique, en particulier des secteurs de l'automobile, de l'aérospatial et de la Défense, de l'industrie et des télécommunications. Il est adapté au débogage des conceptions électroniques embarquées, y compris les bus haute vitesse (interfaces mémoire USB, PCI Express, Mipi ou DDR), les interfaces RF multicanaux (radio ou radar), les unités de gestion de l'alimentation complexes, et aussi les simples bus de contrôle et de programmation (I2C, SPI…).

Son empreinte au sol est en outre jusqu’à 40% inférieure à celle des concurrents, selon Rohde & Schwarz, avec un concept de refroidissement sophistiqué associé à des ventilateurs silencieux.

Sur le même sujet