L'embarqué > Instrumentation > Instrum. générale > Rohde & Schwarz assure déjà l'analyse de signaux sub-THz ultralarge bande pour l'après-5G

Rohde & Schwarz assure déjà l'analyse de signaux sub-THz ultralarge bande pour l'après-5G

Publié le 01 avril 2020 à 13:19 par François Gauthier        Instrum. générale Rohde & Schwarz

Rohde & Schwarz FSW TeraHertz

Le fournisseur de solutions de test et mesure Rohde & Schwarz vient de démontrer la possibilité de transmettre des données à des cadences de plusieurs gigabits par seconde dans la bande D à 140 GHz, ouvrant ainsi la voie aux recherches dans le domaine des fréquences de l’ordre du térahertz. La solution proposée met en œuvre l'analyseur de spectre et de signaux haut de gamme FSW de la société qui, avec l’option FSW-B8001, procure une bande d'analyse interne qui atteint 8,3 GHz.

Selon Rohde & Schwarz, l'évolution des technologies de communication mobile réclame une constante augmentation des largeurs de bande afin d’obtenir des débits de données de plus en plus élevés, l’exploration du potentiel de la transmission de données à des fréquences sub-THz sur des largeurs de bande ultralarges faisant partie intégrante de cette tendance. À ces fréquences, l’intégration des frontaux RF est encore plus poussée et leur caractérisation en termes de qualité du signal (EVM, error vector magnitude) et d'émission hors bande, avec notamment la mesure du taux de fuite des canaux adjacents (ACLR, adjacent channel leakage ratio), nécessite un système de test OTA flexible, couvrant une large gamme de fréquences, depuis les domaines des micro-ondes et des ondes millimétriques jusqu’aux fréquences sub-THz.

La solution proposée par Rohde & Schwarz met en œuvre le boîtier de conversion TC RSE qui transpose un signal large bande à la fréquence sélectionnée de 140 GHz. Le générateur de signaux analogiques SMA100B de la firme allemande délivre alors la fréquence de l'oscillateur local au convertisseur élévateur de fréquence. La transmission s'effectue par voie hertzienne, le convertisseur étant relié à une antenne cornet.

Le signal transmis est reçu par une autre antenne cornet et est converti par un abaisseur de fréquence. L’analyseur de spectre FSW, disposant d’une largeur de bande de 8,3 GHz, analyse ensuite le signal et effectue des mesures de sa qualité telles que l'amplitude du vecteur d'erreur (EVM) pour évaluer la performance de la transmission. La solution prend en charge différents formats courants de modulation. L’alimentation quatre canaux de la gamme NGP800 de Rohde & Schwarz joue par ailleurs un rôle essentiel dans l'alimentation des différentes composantes de ce système.

En outre, la solution s’intègre au sein du système de test d'antennes ATS1000 de la société, ce qui permet aux ingénieurs de conception de caractériser les prototypes de frontaux RF et les conceptions de référence destinés à être exploités par les futurs équipements de communication cellulaire et non cellulaire et fonctionnant à des bandes passantes beaucoup plus larges. Par exemple, la norme IEEE 802.11ay permet l’agrégation de canaux qui offre dès à présent la possibilité de créer un signal de plus de 8 GHz de largeur de bande.

« Alors que Rohde & Schwarz répond aux exigences de test de la technologie 5G, aujourd'hui encore en cours de définition et de déploiement, nous étudions d’ores et déjà les moyens de développer la technologie de demain avec une solution de test en bande D qui constitue une étape importante dans le cadre des recherches allant au-delà de la 5G », explique Andreas Roessler, directeur de la technologie chez Rohde & Schwarz.

Sur le même sujet