L'embarqué > Logiciel > Middleware > Réseaux industriels : EtherCAT se dote d’une interface de diagnostic indépendante des fournisseurs

Réseaux industriels : EtherCAT se dote d’une interface de diagnostic indépendante des fournisseurs

Publié le 07 décembre 2018 à 10:38 par François Gauthier        Middleware

EtherCAT diagnostic

L’organisme EtherCAT Group Technology (ETG) a défini une nouvelle interface de diagnostic indépendante des fournisseurs de technologies réseau utilisant le protocole industriel EtherCAT, ce qui va permettre à des outils tiers d’accéder aux informations de diagnostic des réseaux compatibles. Cette interface logicielle est implantable au sein des contrôleurs réseau proposés par tous les fabricants d’équipements industriels (capteurs, actionneurs, automates…). Une initiative liée au fait que le diagnostic est l’une des fonctions les plus importantes d’un système de bus de terrain moderne.

A ce niveau la technologie EtherCAT délivre de nombreuses données tant au niveau matériel que logiciel, avec la possibilité de détecter les erreurs (y compris les erreurs de bits et les problèmes générés par des connecteurs desserrés) et de les localiser avec précision grâce à la prise en charge de ces fonctionnalités par tous les périphériques esclaves du réseau. De plus, les programmes de diagnostic EtherCAT testent la qualité de la communication et détectent les erreurs internes des esclaves, les ordres de câblage erronés, les câbles endommagés ou les interférences électromagnétiques. Des fonctions qui facilitent le travail des utilisateurs, constructeurs de machines et intégrateurs système pour garantir la robustesse des réseaux EtherCAT et in fine réduire au minimum le temps d'immobilisation des machines. 

Concrètement, l’ETG a spécifié cette nouvelle interface de manière à ce que les outils de diagnostic tiers puissent fonctionner avec n'importe quelle implantation réseau. Ainsi, aucune modification matérielle n'est nécessaire, et le bloc logiciel correspondant à la prise en charge de cette interface s’installe aussi bien sur un maître EtherCAT que sur des appareils embarqués avec une mémoire limitée. Grâce aux informations fournies par la technologie, les outils de diagnostic ou les IHM peuvent récupérer les informations de topologie du réseau EtherCAT, les comparer à la configuration attendue et détecter les interruptions et les perturbations de la communication, ainsi que les changements d'état inattendus.

Au niveau des spécifications, l’interface est décrite dans le document ETG.1510 “Profil pour l'interface de diagnostic principale” qui améliore la spécification “EtherCAT Master Classes” et étend le dictionnaire d'objets maîtres EtherCAT déjà défini dans la spécification “Modular Device Profile”.

 

Sur le même sujet