L'embarqué > Logiciel > Middleware > Renesas étoffe l’environnement logiciel ouvert associé à ses microcontrôleurs 32 bits RA à cœur(s) Cortex-M

Renesas étoffe l’environnement logiciel ouvert associé à ses microcontrôleurs 32 bits RA à cœur(s) Cortex-M

Publié le 23 avril 2020 à 12:39 par Pierrick Arlot        Middleware Renesas

RA FSP Renesas

Renesas vient de mettre à jour le paquetage logiciel FSP (Flexible Software Package) qui accompagne sa gamme de microcontrôleurs 32 bits RA à cœur(s) Arm Cortex-M, dévoilée en octobre 2019. Selon le fabricant de semi-conducteurs, la version FSP 1.0 (et le code source associé), où l’on trouve des outils de compilation, de débogage et de développement, se distingue par de nouvelles fonctions de sécurité et de connectivité, ainsi que par des capacités avancées pour les réseaux de neurones, l'apprentissage automatique et la commande moteur. Le tout étant censé accélérer la création de solutions IoT sécurisées d’extrémité (endpoint) et de périphérie de réseau (edge) sur les marchés de l'industrie 4.0, de l'automatisation des bâtiments, des compteurs intelligents, des applications liées au domaine de la santé et des équipements électroménagers.

Le paquetage logiciel ouvert FSP, qui permet aux utilisateurs de réutiliser leur code existant ou de le combiner avec des exemples de logiciels fournis par Renesas et qui peut être associé à des solutions tierces de l’écosystème Arm, est livré avec le système d’exploitation temps réel FreeRTOS. Mais ce dernier peut être remplacé par tout autre RTOS ou middleware pour répondre aux besoins spécifiques des utilisateurs, indique Renesas.

Dans le détail la version FSP v1.0 intègre des piles de middleware pour la connexion sécurisée avec tous les principaux fournisseurs de cloud, y compris Amazon Web Services, Microsoft Azure, Google Cloud Platform et toute plate-forme pouvant fournir un serveur MQTT. Côté sécurité, le paquetage FSP propose la génération de clés sécurisées, le stockage persistant de clés cryptées, l'accélération matérielle des algorithmes de cryptographie AES, SHA-2, RSA 2K et des algorithmes de cryptographie sur les courbes elliptiques NIST et Brainpool. En outre, ces nouvelles fonctionnalités permettent de mettre en œuvre des connexions MQTT sécurisées utilisant le protocole TLS.

Les bibliothèques Arm CMSIS-NN pour l’exécution de réseaux de neurones sur des cœurs Cortex-M sont également disponibles et peuvent être combinées avec de nouvelles fonctions de commande moteur telles que les compteurs à usage général (GTP) pour la génération d’un signal PWM triphasé avec fonction d’activation/désactivation de port de sortie. Selon Renesas, cette combinaison permet de créer une solution de maintenance prédictive pour les applications de commande moteur.

Enfin, côté outils de développement, il est désormais possible de choisir entre les suites logicielles Renesas e2 Studio, Arm Keil MDK ou IAR Embedded Workbench for Arm. Il est également possible d’utiliser le configurateur intelligent RA SC pour intégrer sans couture le FSP à d’autres IDE et compilateurs. La prise en charge des émulateurs de débogage et des programmeurs flash Renesas E2 et E2 Lite a par ailleurs été ajoutée à la suite de débogage actuelle, qui comprend déjà les sondes de débogage J-Link de Segger.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux microcontrôleurs : Embedded-MCU

 

Sur le même sujet