L'embarqué > Logiciel > Algorithmes > Renesas et la start-up française Dibotics s’associent autour du traitement lidar 3D pour voiture autonome

Renesas et la start-up française Dibotics s’associent autour du traitement lidar 3D pour voiture autonome

Publié le 14 décembre 2017 à 12:19 par Pierrick Arlot        Algorithmes Renesas

SLAM-on-Chip Dibotics

Le fabricant de semi-conducteurs Renesas a entamé une collaboration avec la jeune société française Dibotics, créée en 2015 et spécialisée dans le traitement lidar 3D en temps réel, afin de développer une solution lidar embarquée de qualité automobile, adaptée aux contraintes des systèmes d’assistance évoluée à la conduite (ADAS) et des applications de conduite autonome. Cette solution commune devra permettre aux équipementiers de développer des systèmes de cartographie 3D en temps réel caractérisés à la fois par un haut niveau de sûreté de fonctionnement et une faible consommation électrique.

Le traitement lidar nécessite aujourd’hui une plate-forme matérielle de traitement efficace et des logiciels embarqués évolués, rappelle Renesas. L’association de la puce-système (SoC) automobile de traitement d’image hautes performances et basse consommation R-Car du Japonais et de la technologie de localisation et de cartographie 3D en simultané (SLAM) de Dibotics doit permettre de fournir un algorithme qui soit apte à générer et à mettre à jour une carte dans un environnement inconnu, tout en repérant la localisation du véhicule, et à s’exécuter sur une puce-système unique (c’est ce que Dibotics résume sous le label SLAM-on-Chip).

En résumé, explique Renesas, le procédé SLAM on Chip implémente sur un SoC le traitement SLAM 3D, une fonctionnalité qui nécessitait jusqu’alors un ordinateur. Il permet également d’effectuer une cartographie 3D avec uniquement des données issues d’un lidar, éliminant de ce fait le recours à des données émanant d’une centrale inertielle, d’un système de géolocalisation par satellite (GPS) ou d’un odomètre, assurent encore les deux partenaires. Qui plus est, le logiciel de Dibotics est capable de réaliser de la classification automatique point par point (sans apprentissage automatique, connaissances préliminaires ou données de cartographie), de détecter la forme et la vitesse d’objets mouvants, de suivre leur trajectoire et d’effectuer de la fusion de données issues de plusieurs lidars fonctionnant en parallèle.

« Dans le cadre de la voiture autonome, nous cherchons à optimiser la plate-forme de bout en bout Renesas autonomy en travaillant avec des acteurs du marché innovants, indique Jean-François Chouteau, vice-président, responsable du centre ADAS mondial de Renesas. C’est la raison pour laquelle nous collaborons avec Dibotics, dont la technologie change la donne sur le marché des lidars. » « Les capteurs lidar vont jouer un rôle crucial dans tous les systèmes ADAS et fonctions de conduite autonome et notre coopération vise à associer le savoir-faire de conception de Renesas et notre technologie pour que les constructeurs automobiles, les équipementiers de rang un et les fabricants de lidars puissent réduire leurs coût de développement et le temps de mise sur le marché de leurs produits », précise pour sa part Raul Bravo, CEO et cofondateur de Dibotics qui effectuera des démonstrations de sa solution à l’occasion du CES 2018 qui se tiendra du 9 au 12 janvier prochains. Nous y reviendrons à cette occasion.

Sur le même sujet