L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Redpine promet la puce-système sans fil multiprotocole pour objets connectés la plus sobre du moment

Redpine promet la puce-système sans fil multiprotocole pour objets connectés la plus sobre du moment

Publié le 13 décembre 2017 à 11:52 par Pierrick Arlot        Composant  Redpine

RS14100 Redpine

Spécialiste des circuits et modules sans fil à ultrabasse consommation, la société californienne Redpine Signals compte produire en volume à partir du deuxième trimestre 2018 ce qu’elle présente comme le microcontrôleur sans fil multiprotocole (WiSeMCU) le plus sobre du marché. Référencée RS14100, cette puce-système, bâtie autour d’un cœur 32 bits ARM Cortex-M4F, cible le marché des objets connectés alimentés sur piles ou batteries. Parallèlement Redpine lance le modèle RS9116, également multiprotocole (mais sans le cœur ARM Cortex-M4F) et capable de fonctionner en mode autonome (WiSeConnect) ou connecté à un processeur hôte (n-Link).

La puce-système RS14100 embarque la connectivité Wi-Fi bibande 802.11a/b/g/n (2,4 / 5 GHz), Bluetooth 5 et 802.15.4 (utilisable avec les piles protocolaires Thread ou ZigBee). Outre le cœur ARM cadencé à 180 MHz, elle embarque aussi jusqu’à 4 Mo de mémoire flash et se déploie selon une architecture brevetée de type « big-little » à chaque niveau (cœurs de microcontrôleur, Wi-Fi, Bluetooth 5 et 802.15.4) qui, selon Redpine, garantit des transitions optimisées entre les modes de fonctionnement hautes performances et basse consommation (voir schéma ci-dessous). Cette architecture permet notamment d’atteindre une consommation en mode sommeil Wi-Fi inférieure à 50 µA (un record de l’industrie, assure le Californien), un fonctionnement à 15 µA/MHz du cœur ARM Cortex-M4F et une fonction Bluetooth 5 dont la consommation serait inférieure à celle des circuits Bluetooth 5 autonomes. Des caractéristiques qui sont censées allonger l’autonomie d’un facteur 3 à 4 des objets connectés alimentés sur batteries comme les caméras de sécurité, les serrures connectées, les interphones vidéo, les bracelets connectés, les capteurs industriels et les balises de géolocalisation, affirme Redpine.

La puce-système RS14100 implémente par ailleurs une zone sécurisée avec un processeur de sécurité isolé du processeur d’application, une racine de confiance de type PUF (Physically Unclonable Function), des accélérateurs de cryptographie et des périphériques sécurisés. Elle intègre également un contrôleur de capteurs toujours actif avec des accélérateurs pour la détection de l’activité vocale, le filtrage vectoriel, l’interpolation et la multiplication de matrices, la récupération des données issues de capteurs et la détection tactile.

Le circuit RS14100 est en outre doté de multiples périphériques analogiques et numériques (CAN, Ethernet, eMMC/SD, conversion A/N et N/A, USB OTG, etc.). Les puces-systèmes de Redpine sont disponibles selon différentes configurations de boîtiers et de modules; et notamment sur un module particulièrement compact de 4,6 x 7,8 mm.

Sur le même sujet