L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Quectel multiplie les modules radio 5G pour le haut débit mobile et l’Internet des objets

Quectel multiplie les modules radio 5G pour le haut débit mobile et l’Internet des objets

Publié le 13 janvier 2021 à 12:11 par Pierrick Arlot        Sous-système Quectel

Quectel-5G

Le fabricant de modules de communication radio cellulaire et de positionnement par satellites GNSS Quectel a profité de l’édition (virtuelle) du CES 2021 pour dévoiler trois nouveaux modules 5G NR (New Radio) aux fréquences sub-6 GHz référencés RM500Q-AE, RM502Q-AE et RM505Q-AE. En cours d’échantillonnage et bâtis sur le modem 5G Snapdragon X55 de Qualcomm, ils ciblent un vaste éventail d’applications eMBB (enhanced Mobile Broadband) et IoT telles que l'accès sans fil fixe (FWA), la diffusion vidéo 4K/8K en continu, les réunions en ligne, la télémédecine, le transport intelligent et l'Internet des objets industriel (IIoT).

Disponibles au format M.2 et compatibles avec les modes SA (standalone) et NSA (non-standalone), les trois modules 5G de Quectel couvrent les bandes 5G situées en-dessous de 6 GHz, 4G LTE-A et 3G W-CDMA et soutiennent des débits de plusieurs gigabits par seconde (jusqu’à 5 Gbit/s pour la référence RM502Q-AE). Ils embarquent également des fonctions de positionnement par satellites GNSS, le modèle RM505Q-AE prenant en charge les signaux GPS L1/L5 actifs pour une meilleure précision de localisation. Une caractéristique qui devrait permettre aux tablettes durcies et aux calculateurs embarqués de profiter de cette capacité même dans des vallées encaissées, des forêts ou des canyons urbains.

Les modules 5G de Quectel sont par ailleurs dotés de multiples interfaces (USB 3.0, PCIe 3.1…) et d’une eSIM embarquée afin d’offrir un maximum d’options de connexion aux passerelles, routeurs industriels, récepteurs vidéo, PC portables et autres tablettes. Ils sont également compatibles avec les modules LTE-A Cat-6 EM06, Cat-12 EM12-G/EM120R-GL/EM121R-GL et Cat-16 EM160R-GL de Quectel afin de favoriser une migration aisée des produits existants du LTE-A à la 5G.

Sur le même sujet