L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Quantonation, premier fonds d'investissement focalisé sur les technologies quantiques

Quantonation, premier fonds d'investissement focalisé sur les technologies quantiques

Publié le 19 décembre 2018 à 14:44 par Pierrick Arlot        Conjoncture

Quantonation

Charles Beigbeder annonce le lancement de Quantonation, le premier véhicule d'investissement entièrement consacré aux start-up spécialistes des technologies quantiques. Le fonds, abondé par Gravitation, la holding personnelle de Charles Beigbeder, est en cours de levée auprès d'investisseurs institutionnels, d’industriels et de grands bureaux de gestion de patrimoines avec une cible de 40 millions d’euros.

Les investissements de Quantonation seront centrés sur les technologies quantiques et la physique innovante. Des propriétés telles que la superposition et l’intrication quantiques commencent en effet à être maîtrisées et exploitées au sein d’une deuxième génération de technologies qui auront un impact sur de nombreux secteurs industriels comme la cybersécurité, le développement de médicaments, la finance et la production industrielle. L’intelligence artificielle est également destinée à être impactée par les technologies quantiques d’une manière significative. L’Europe, la Chine, les Etats-Unis, le Canada ou encore le Japon ont d’ailleurs déjà reconnu ces enjeux et décidé des financements qui se comptent en milliards dans la recherche sur ces sujets.

Dans cette perspective, Quantonation vise des entrées au capital de start-up en phase d’amorçage ou de premier tour de table pour des tickets unitaires allant de 250 000 € à 2 M€ en investisseur principal ou non, suivant les projets, avec l’ambition d’accompagner aux tours suivants pour les sociétés les plus prometteuses. En associant d’autres investisseurs, c’est plus de 120 M€ qui seront investis dans ces sociétés, à travers le monde, précise Quantonation dont l’équipe étudie déjà pas moins de cent dossiers et qui a déjà réalisé un premier investissement dans la société britannique Kets Quantum Security, une start-up issue de l’université de Bristol et de son incubateur QTEC (Quantum Technology Enterprise Center). Une des technologies développées par Kets permet de fabriquer des puces capables de générer des nombres réellement aléatoires, un défi technologique qui s’avère essentiel dans le cryptage aujourd’hui.

Un deuxième investissement a aussi été annoncé dans LightOn, une start-up française qui développe une technologie performante et économe en énergie utilisant l'optique pour faire des calculs d’intelligence artificielle. Les premiers prototypes sont déjà hébergés dans un centre de données grâce à un partenariat avec OVH, leader européen du cloud. Les retours client indiquent des performances inédites sur une variété de tâches d’apprentissage automatique, assure Quantonation.

La gestion de Quantonation a été confiée à la société Audacia, qui a constitué une équipe d’investissement spécifique composée d'experts reconnus. Forte à ce jour de trois professionnels, elle est dirigée par Christophe Jurczak qui a occupé des postes de responsabilité dans le public et dans le privé dans les secteurs de la Défense, l’énergie et l’informatique quantique dans la Silicon Valley. Polytechnicien, il est titulaire d’un doctorat en physique quantique obtenu sous la direction du professeur Alain Aspect.

Sur le même sujet