L'embarqué > Marchés > Rachat > Qualcomm s’offre pour 1,4 Md$ Nuvia, une start-up spécialiste des puces ultrapuissantes et écoénergétiques

Qualcomm s’offre pour 1,4 Md$ Nuvia, une start-up spécialiste des puces ultrapuissantes et écoénergétiques

Publié le 14 janvier 2021 à 10:11 par Pierrick Arlot        Rachat Qualcomm

Qualcomm-Nuvia

Pour la coquette somme de 1,4 milliard de dollars, Qualcomm, par le biais de sa filiale Qualcomm Technologies, compte s’offrir la start-up californienne Nuvia, créée début 2019 dans le but initial de concevoir une nouvelle génération de semi-conducteurs à la fois ultraperformants et éco-efficaces pour les centres de données à l’heure de la montée en puissance de la 5G. Avec cette acquisition, l’ambition de Qualcomm est d’ajouter la puissance des processeurs Nuvia (*) à l’unité de traitement graphique (GPU), au DSP, au moteur IA (intelligence artificielle) et aux accélérateurs multimédias que l’on trouve traditionnellement dans les plates-formes Snapdragon de la société américaine, l’objectif étant de positionner la marque Snapdragon comme la plate-forme de choix de « l’informatique connectée » (connected computing).

Les smartphones haut de gamme et les ordinateurs portables de prochaine génération sont bien évidemment en ligne de mire, mais Qualcomm a aussi en vue les équipements de réseaux d’infrastructure, les cockpits numériques et les systèmes évolués d’assistance à la conduite automobile ADAS. A cet égard, on notera que plusieurs acteurs du secteur automobile se sont fendus de quelques commentaires de soutien à l’initiative de l’Américain à l’instar de Bosch, Continental, General Motors, LG Electronics, Panasonic ou Renault. « L'industrie automobile évolue à un rythme d'innovation sans précédent, note ainsi Andree Zahir, senior vice-président des activités Infodivertissement et Connectivité de Bosch. Nous considérons l'adoption de nouveaux services et fonctionnalités embarqués au sein des véhicules comme l'un des principaux moteurs de croissance. Et dans ce cadre nous constatons un besoin en matière de plates-formes hautes performances et écoénergétiques et apprécions l'ambition de Qualcomm de repousser encore plus loin les limites de l'innovation dans ce domaine. »

Sous le nom de Snapdragon Ride, Qualcomm, qui ne cache plus depuis plusieurs années ses velléités d’attaquer le marché automobile (lire, par exemple, notre article ici), avait dévoilé lors du CES 2020 une plate-forme ouverte et échelonnable pour les véhicules à conduite automatisée.

Aux termes de la transaction avec Nuvia, les fondateurs de la start-up, Gerard Williams III, Manu Gulati et John Bruno (dont les parcours professionnels passent par Google, Apple, Arm, Broadcom et AMD), ainsi que leurs employés rejoindront Qualcomm. Depuis sa création début 2019, Nuvia avait réussi à lever près de 300 millions de dollars, dont 240 M$ en septembre 2020.

(*) Nuvia avait révélé travailler sur le développement d’une puce-système SoC et d’un cœur de processeur bâti sur l’architecture Arm  baptisés respectivement Orion et Phoenix.  

Sur le même sujet