L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Qualcomm prépare un modem LTE compatible avec les futurs standards LTE-M et NB-IoT

Qualcomm prépare un modem LTE compatible avec les futurs standards LTE-M et NB-IoT

Publié le 27 octobre 2015 à 09:36 par Pierrick Arlot        Composant  Qualcomm

LTE-M Qualcomm

L’Internet des objets est plus que jamais dans la ligne de mire de Qualcomm et sa filiale Qualcomm Technologies vient à cet effet de dévoiler deux nouveaux circuits modems LTE calibrés pour un marché qui exige basse consommation, longue autonomie et coût optimisé.

Développé pour des applications comme le comptage d’énergie communicant, la sécurité, le suivi d’actifs, les dispositifs électroniques portés sur soi, les automatismes industriels et les terminaux de points de vente, le SoC MDM9207-1 assure une connectivité monomode ou multimode LTE Category-1 (10 Mbit/s dans le sens descendant et 5 Mbit/s dans le sens montant) et implémente un mode d’endormissement PSM (Power Save Mode), garant d’une autonomie qui peut atteindre plus de dix ans (dixit Qualcomm). Gravé en technologie 28 nm, il intègre de plus un cœur de processeur ARM Cortex-A7 cadencé à 1,2 GHz pour l’exécution d’applications Linux, ainsi qu’un sous-système de géolocalisation par satellite et des mécanismes de sécurité et d’authentification.

Selon Qualcomm, le circuit MDM9207-1 devrait faire son apparition dans des produits commerciaux dans le courant du premier semestre 2016. On rappellera que des sociétés comme Sequans et Altair ont déjà à leur catalogue des circuits modems LTE Category-1.

Parallèlement, Qualcomm a annoncé le modem bande étroite LTE MDM9206 qui, lui, a vocation à satisfaire les besoins des applications IoT à bas débit, ultrabasse consommation et portée étendue. L’Américain reste avare de détails sur ce circuit mais, précise Qualcomm, les caractéristiques et la disponibilité du MDM9206 s’aligneront sur les futures normes LTE-M (eMTC) et NB-IoT qui seront introduites dans la Release 13 des spécifications 3GPP et qui permettront de transmettre des données dans des canaux de respectivement 1,4 MHz et 200 kHz de bande passante.     

 

 

Sur le même sujet