L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Qualcomm abaisse à moins de 1 µA la consommation en mode sommeil d’une puce radio NB-IoT

Qualcomm abaisse à moins de 1 µA la consommation en mode sommeil d’une puce radio NB-IoT

Publié le 17 avril 2020 à 11:57 par Pierrick Arlot        Composant  Qualcomm

Qualcomm 212 NB-IoT

Qualcomm prévoit de lancer dans le courant du second semestre 2020 le modem IoT LTE 212 que la société présente comme la puce radio monomode NB-IoT compatible Cat-NB2 la plus éco-efficace du moment. L'efficacité énergétique est une préoccupation majeure pour les objets connectés IoT dont l’autonomie sur le terrain peut atteindre une quinzaine d’années voire plus. Selon la firme américaine, la puce IoT LTE Qualcomm 212 affiche une consommation en mode sommeil de moins d’un microampère (1 µA) et s’appuie sur une architecture garante d’une consommation moyenne extrêmement faible.

Afin de s’accommoder de différents types de batteries, le circuit NB2 associe une tension de coupure ultrabasse au niveau système et des mécanismes de consommation adaptés aux différents niveaux d'alimentation de la source, ce qui permettrait l’usage de tensions d’alimentation limitées à seulement 2,2 volts.

Monomode, la puce de Qualcomm est compatible avec le standard de connectivité Cat-NB2 de la Release 14 des spécifications 3GPP, qui devrait garantir des portées améliorées pour les applications tolérantes aux délais de latence dans les bandes de fréquence comprises entre 700 MHz et 2,1 GHz.

Au sein du circuit, on trouve un processeur d’application Arm Cortex-M3, un modem bande de base, de la mémoire, un émetteur/récepteur RF avec frontal intégré et des unités de gestion de l’alimentation. Ces caractéristiques doivent en particulier permettre d’y embarquer des applications maison et, à ce titre, Qualcomm lance en parallèle un SDK ad hoc conçu pour simplifier le travail des développeurs qui souhaitent faire exécuter du logiciel personnalisé sur le processeur d’application de la puce. Sachant qu’à terme l’Américain compte assurer une prise en charge préintégrée de plates-formes dans le nuage telles que Microsoft Azure IoT.

Enfin la compacité du circuit IoT LTE Qualcomm 212 laisse envisager l’arrivée à terme de modules LTE NB-IoT aux dimensions inférieures à 100 mm2, précise la firme d’outre-Atlantique.

L’annonce de Qualcomm a été saluée par les opérateurs de réseaux cellulaires NB-IoT comme AT&T, Deutsche Telekom et Verizon, ainsi que par les fabricants de modules radio Gemalto/Thales, Quectel et Telit. Le circuit monomode IoT LTE Qualcomm 212 vient en complément de la puce LTE Qualcomm 9205 qui est compatible, quant à elle, avec les standards Cat-NB2, Cat-M1 (LTE-M) et GPRS et qui embarque aussi un récepteur de positionnement par satellite GNSS.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux réseaux LPWAN : Embedded-LPWAN

Sur le même sujet