L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > PTC veut simplifier et optimiser le déploiement de dispositifs industriels de l’IoT

PTC veut simplifier et optimiser le déploiement de dispositifs industriels de l’IoT

Publié le 07 juin 2017 à 10:13 par François Gauthier        Plate-forme PTC

PTC ThingWorx

C’est lors de sa conférence annuelle LiveWorx qui s’est déroulée à Boston du 22 au 25 mai derniers que PTC, l’éditeur américain de solutions logicielles de CAO et de gestion de cycle de vie de produits et d’applications, a dévoilé la version 8 de ThingWorx, sa plate-forme de développement et de déploiement de dispositifs de l’IoT, disponible à partir de demain 8 juin. Au cœur de cette version, on trouve la double volonté de simplifier le déploiement des systèmes IoT industriels, pour des utilisateurs en usine néophytes en programmation, et d’accélérer la connexion aux grandes plates-formes de gestion de données dans le cloud.

Les Manufacturing Apps de ThingWorx 8 s’adressent ainsi à trois types de métiers : l’ingénieur de contrôle, le directeur d’usine et le responsable de la maintenance. L’App Controls Advisor permet de suivre et de contrôler à distance la connectivité des machines, l’App Production Advisor autorise un directeur d’usine à suivre en temps réel tous les actifs physiques connectés de l’entreprise (machines, vannes, moteurs…), mais aussi le niveau des stocks, et si nécessaire de programmer des alertes en cas d’anomalies détectées, et enfin l’App Assets Advisor, conçue pour les responsables de maintenance, procure une vision globale de tous les équipements connectés, avec en arrière-plan la volonté de faire de la maintenance prédictive.

Parallèlement, l’outil ThingWorx, déjà intégré à la plate-forme dans le cloud AWS d’Amazon, poursuit dans cette voie avec la prise en charge de Microsoft Azure IoT et prochainement de la plate-forme industrielle Predix de General Electric. Du point de vue de la connectivité, ThingWorx, qui s’appuie désormais nativement sur la technologie de Kepware (racheté par PTC en 2016), est capable de détecter et de supporter plus de 150 protocoles de communication industriels, y compris les réseaux sans fil LPWAN Sigfox et LoRa.

Enfin, ThingWorx 8 intègre désormais des technologies d’apprentissage automatique (machine learning) et d’analyse comportementale de données en temps réel, et poursuit dans la voie d’un élargissement de la prise en charge de la réalité augmentée, utile dans les applications de maintenance, avec la compatibilité avec Hololens de Microsoft, un casque en réalité augmentée qui utilise des hologrammes, et sur lequel on peut par exemple implanter des schémas de câblage, des notices de réparation, etc.

 

Sur le même sujet