L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Portwell embarque un Atom E3900 et un circuit de sécurité TPM sur un module Qseven

Portwell embarque un Atom E3900 et un circuit de sécurité TPM sur un module Qseven

Publié le 19 janvier 2017 à 12:29 par François Gauthier        Sous-système Portwell

Portwell Qseven

Sous la référence PQ7-M108, le fabricant taïwanais de cartes et sous-systèmes pour l’embarqué Portwell propose un module processeur au standard Qseven 2.1 qui associe un processeur Intel Atom E3900 (Apollo Lake) fabriqué en technologie 14 nm et un élément sécurisé TPM (Trusted Platform Module), le circuit Optiga d’Infineon doté d’une interface SPI (Serial Peripheral Interface) en l'occurrence. On rappellera que l'Atom E3900 est déjà largement adopté par les fabricants de cartes pour l’embarqué.

L’Atom E3900 apporte notamment le support de trois écrans en haute résolution en simultané et la technologie TTC (Time Coordinated Computing) qui assure une synchronisation entre périphériques connectés à la microseconde près. Le module Qseven PQ7-M108 intègre en outre une mémoire LPDDR4 de 8 Go qui supporte des débits jusqu’à 2 400 mégatransferts/s.

Le circuit Optiga associé assure quant à lui la sécurisation des systèmes embarqués contre une utilisation non contrôlée du module processeur.

Côté entrées/sorties, la carte apporte 3 ports USB 3.0, 4 USB 2.0, 2 interfaces SATA, 4 liens PCI Express Gen2, 2 ports SPI et une interface JTAG pour le débogage.

Enfin, côté systèmes d’exploitation, le module supporte Linux, Windows 10, Windows IoT Core, Android et VxWorks.

 

Sur le même sujet