L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Outils logiciels pour systèmes temps réel critiques : le français Krono-Safe lève 10,6 M€ et s’ouvre à l’automobile

Outils logiciels pour systèmes temps réel critiques : le français Krono-Safe lève 10,6 M€ et s’ouvre à l’automobile

Publié le 22 janvier 2020 à 12:14 par François Gauthier        Conjoncture Krono-Safe

Krono-Safe Aptiv

Créée en 2011, la société française Krono-Safe, qui édite des outils logiciels pour applications embarquées temps réel critiques, a finalisé un nouveau financement de série B à hauteur de 10,6 millions d'euros avec la participation de l'équipementier automobile Aptiv, un nouvel investisseur qui rejoint notamment Safran Corporate Ventures. En 2015, Krono-Safe avait réalisé une levée de fonds d’un montant de 3,9 millions d’euros auprès des investisseurs privés en capital-risque CM-CIC Innovation et Safran Corporate Ventures, du CEA Investissement (via le fonds Amorçage Technologique Investissement) et de Scientipôle Capital. La société avait bouclé en 2013 une première levée plus modeste (825 000 euros), déjà auprès de CEA Investissement et de Scientipôle Capital.

Ces premières levées de fonds ont permis à Krono-Safe (fort aujourd'hui d'une cinquantaine de collaborateurs) de développer son outil Asterios, une solution logicielle originale regroupant un système d’exploitation temps réel synchrone, capable de traiter en parallèle un grand nombre de tâches avec une utilisation optimisée du processeur, et un environnement de développement intégré. Aux équipes d'ingénierie des systèmes critiques pour la sécurité, Asterios procure une approche innovante pour faire face à la complexité croissante de l'intégration logicielle sur des architectures mono ou multicoeurs.

« Krono-Safe, qui a remporté un succès commercial dans l'aérospatial et la Défense, est désormais confronté à un défi de déploiement mondial, en termes d'effectif de développement, d'expansion du marché et de canaux de vente, commente Eric Lutterman, l’actuel PDG de Krono-Safe. Avec ce financement de série B mené par Aptiv, nous allons pouvoir structurer et renforcer le développement technique et commercial de notre portefeuille de produits autour la plate-forme logicielle intégrée Asterios. »

Avec Aptiv au capital de Krono-Safe, l'un des plus gros équipementiers automobiles américains (issu de la scission de Delphi en 2017 et fort d’un effectif de plus de 140 000 personnes), la société française s’ouvre désormais au secteur automobile pour le domaine des logiciels embarqués critiques pour la sécurité. Avec à la clé la combinaison des technologies de temps d'exécution logique et des compétences de base d'Aptiv avec celles de Krono-Safe, qui se traduira par la fourniture d'une chaîne d'outils pour le développement d'applications logicielles automobiles. Ces technologies permettront en particulier de mettre en oeuvre des applications complexes fondées sur les spécifications Autosar en les amenant vers une conformité à la norme ISO 26262 qui traite de la sécurité fonctionnelle des logiciels embarqués dans les voitures, et ce jusqu’au niveau Asil-D.

« A mesure que les systèmes deviennent plus complexes, la capacité à intégrer de manière fiable et à prendre en charge de manière rentable les avancées technologiques dans l’automobile tout au long du cycle de vie du logiciel devient de plus en plus importante, précise David Paja, président de l’entité Advanced Safety & User Experience d'Aptiv. Notre partenariat avec Krono-Safe étendra la position d'Aptiv en faisant progresser l'industrie vers des véhicules définis par logiciel. »

A noter qu'outre Aptiv, les investisseurs nord-américains DraperDragon et CEC Huada International rejoignent aussi le groupe historique d'investisseurs de Krono-Safe, formé par Safran Corporate Ventures, CEA Investissement, CM-CIC Innovation ATI et Scientipôle Capital.

Sur le même sujet