L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Ossia, e-peas et E Ink s'associent pour concevoir des afficheurs sur papier électronique alimentés sans fil

Ossia, e-peas et E Ink s'associent pour concevoir des afficheurs sur papier électronique alimentés sans fil

Publié le 10 septembre 2019 à 09:38 par François Gauthier        Sous-système

Ossia, e-peas et E Ink s'associent pour concevoir des afficheurs sur papier électronique alimentés sans fil

L'américain Ossia, le belge e-Peas et le taïwanais E Ink annoncent une collaboration technologique étroite en vue de mettre au point ce qu’elles estiment être le premier prototype d'afficheur sur papier électronique alimenté sans fil et à distance. Ossia est un spécialiste de l’alimentation et de la recharge à distance de petits appareils électroniques (lire notre article ici), e-peas développe des circuits intégrés de gestion d’énergie et des microcontrôleurs à très basse consommation pour les applications sans piles de l'Internet des objets (IoT) (lire notre article ici) et E Ink est un pionnier de la technologie des encres électroniques. Leurs compétences réunies a permis le développement d’un prototype d'afficheur sur papier électronique (EPD, Electronic Paper Display) intégralement alimenté à distance et ne nécessitant aucune pile. Les trois sociétés prévoient de commercialiser cette technologie d’ici à la fin 2020.

Ossia, e-peas et E Ink prévoient qu'à l'avenir l’alimentation sans fil sera un facteur clé dans la généralisation des solutions d’affichage intelligentes dans le domaine de l’IoT, comme les étiquettes électroniques pour la vente au détail, la signalisation numérique, les étiquettes de logistique et les réseaux de capteurs distribués. Les dispositifs EPD alimentés sans fil peuvent être, selon les trois compagnies, utilisés dans un large éventail d’applications qui vont de la vente au détail à la logistique en passant par l'industrie. Sur ces secteurs, les trois compères estiment que le câblage des étiquettes, des tags et des capteurs coûte souvent très cher aux entreprises, alors que les appareils fonctionnant sur batterie sont beaucoup plus faciles à déployer, mais restent toutefois limités par la durée de vie restreinte de leurs batteries. Mais, via l’alimentation sans fil, cette durée de vie augmente considérablement, bien au-delà des capacités actuellement offertes par les batteries traditionnelles.

« Le développement d’EPD fonctionnant sans fil est une validation de la technologie d'écrans durables et à ultrabasse consommation appliquée à des applications auparavant impossibles et inimaginables, commente Johnson Lee, président de E Ink. In fine, la commercialisation de solutions ePaper sans batterie permettra d'exploiter le potentiel des applications IoT nécessitant des écrans à ultrabasse consommation. Ce qui rendra la transformation numérique plus facile que l'on ne peut l'imaginer dans diverses applications telles que les étiquettes logistiques, les étiquettes de bagages, la signalisation numérique, etc. »

Sur le même sujet