L'embarqué > Marchés > Conjoncture > OneWeb lève 1,2 Md$ pour produire 15 microsatellites par semaine pour sa constellation

OneWeb lève 1,2 Md$ pour produire 15 microsatellites par semaine pour sa constellation

Publié le 03 janvier 2017 à 11:28 par Pierrick Arlot        Conjoncture

OneWeb

La société OneWeb, dont l’ambition est de lancer d’ici 2022 une constellation de 720 microsatellites en orbite basse afin d’assurer un accès Internet large bande bas coût aux zones rurales et aux régions sous-développées, a annoncé fin décembre avoir levé 1,2 milliard de dollars, dont un milliard apporté par l’opérateur nippon SoftBank.

Une bonne part de cette manne financière servira à bâtir en Floride une usine capable de produire 15 satellites par semaine à un coût sans commune mesure à ceux pratiqués dans les usines actuelles de fabrication de satellites, assure OneWeb. Avec à la clé, dans les quatre années qui viennent, la création de 3 000 emplois d’ingénieurs et de techniciens aux Etats-Unis. La production des microsatellites dans l’usine d’Exploration Park en Floride doit démarrer en 2018.

Au rang des investisseurs présents au capital de One Web, SoftBank rejoint Qualcomm, Airbus, Bharti Enterprises, Hughes Network Systems, une filiale d’EchoStar, Intelsat, Coca-Cola, Virgin et Totalplay, une société propriété de l’entrepreneur mexicain Ricardo B. Salinas.

La constellation de microsatellites de OneWeb devrait permettre de connecter des terminaux utilisateurs dotés également de fonctions d’accès embarquées LTE, 3G, 2G et Wi-Fi afin d’étendre la portée des réseaux mobiles « traditionnels » à des zones non couvertes. Le réseau de OneWeb est censé également offrir un accès haut débit et faible latence aux navires, avions, trains et autres plates-formes pétrolières tout en assurant une interopérabilité sans couture avec la flotte de satellites géostationnaires en bande Ku d’Intelsat.

On rappellera enfin que c’est une co-entreprise détenue par OneWeb et Airbus Defence & Space qui a la mission de concevoir et de fabriquer les satellites. Cette société créée début 2016 mène en France la conception de l’ensemble de la flotte des satellites et est chargée de la fabrication des 10 premiers modèles de vol. La production en grande série du reste de la flotte étant donc effectuée en Amérique du Nord. Chaque satellite pèsera moins de 150 kg et sera placé sur une orbite terrestre basse. Ils seront lancés par Arianespace et Virgin Galactic dès 2018.

Sur le même sujet