L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Objets connectés : Microsoft certifie les premières cartes de développement compatibles Azure IoT

Objets connectés : Microsoft certifie les premières cartes de développement compatibles Azure IoT

Publié le 30 septembre 2015 à 11:50 par Pierrick Arlot        Plate-forme Microsoft

Microsoft Azure
Alors que l’offre intégrée Microsoft Azure IoT Suite est disponible officiellement depuis le 29 septembre, certains fabricants de semi-conducteurs comme ARM et Texas Instruments s’empressent de mettre en avant leurs premières cartes de développement dont l’interopérabilité avec la plate-forme en nuage de Microsoft a été dûment certifiée.
 
Selon le géant américain, Microsoft Azure IoT Suite « tire parti de toutes les fonctionnalités appropriées de la plate-forme publique de services Azure, d'une facturation simplifiée et d'un approvisionnement facilité pour aider les entreprises à se connecter, à gérer tous leurs objets et à analyser les données issues de ces objets ». L’offre met à la disposition des entreprises des applications complètes exécutant des scénarios IoT standard tels que la surveillance à distance, la gestion des équipements et la maintenance prédictive.
 
Du côté de la société ARM, le premier produit dont le support de la suite Azure IoT a été certifié est la carte de développement compatible mbed Freescale FRDM-K64F, basée sur un microcontrôleur à cœur ARM Cortex-M4. Selon le Britannique, les développeurs disposeront ainsi d’un accès aux SDK  (Software Development Kits) Microsoft Azure IoT Suite publiés sur GitHub et pourront suivre des instructions leur permettant de les utiliser au mieux. Les bibliothèques ad hoc ont été testées sur la carte et peuvent donc être utilisées avec des applications mbed au travers du site Web de développement mbed pour établir une connexion directe avec la suite logicielle de Microsoft.
 
Texas Instruments, pour sa part, assure que trois kits d’évaluation bas coût ont été certifiés Microsoft IoT Azure Suite. L’agent logiciel de l’offre de Microsoft a ainsi été préalablement porté sur le kit LauchPad SimpleLink Wi-Fi basé sur le microcontrôleur sans fil CC3200 ainsi que sur les cartes de développement BeagleBone Black et BeagleBone Green architecturées sur le processeur Sitara AM335x à cœur ARM Cortex-A8. La BeagleBone Black supporte la connectivité Ethernet et Wi-Fi à travers les modules WiLink 8 Wi-Fi+Bluetooth de TI. Développée en collaboration par la communauté BeagleBoard.org et Seeed Studio, la BeagleBone Green remplace le connecteur HDMI présent sur la BeagleBone Black par la connectique Grove, permettant ainsi d’y ajouter toute une panoplie de capteurs compatibles.   

Sur le même sujet