L'embarqué > Logiciel > Développement > NXP propose le contrôle d’accès sans contact avec reconnaissance faciale sur microcontrôleur

NXP propose le contrôle d’accès sans contact avec reconnaissance faciale sur microcontrôleur

Publié le 09 novembre 2020 à 10:33 par Pierrick Arlot        Développement NXP

EdgeReady-IoT

NXP a lancé la commercialisation d’un kit de développement EdgeReady IoT avec reconnaissance faciale sécurisée dont l’objectif est de faciliter le travail des équipementiers qui souhaitent développer une solution de contrôle d’accès sans contact reposant sur la vision artificielle. Censé permettre la mise au point de designs en moins de six mois, ce kit repose sur le microcontrôleur crossover i.MX RT106F et intègre une licence d’un logiciel de reconnaissance faciale dopé à l’intelligence artificielle (IA) et à l’apprentissage automatique (ML, Machine Learning).

L’ensemble, associé à des caméras infrarouge et RGB et de la mémoire flash et SDRam, rend possible la reconnaissance faciale avec vérification en quasi-temps réel pour moins de dix dollars, assure la société de semi-conducteurs.

L’i.MX RT106F, rappelons-le, est architecturé autour d’un cœur Arm Cortex-M7 cadencé à 600 MHz et de 1 Mo de mémoire SRam embarquée. Il exécute le système d’exploitation temps réel FreeRTOS et le moteur de reconnaissance faciale Oasis de NXP qui met en œuvre un réseau de neurones artificiel pour effectuer la détection et la reconnaissance de visages (lire aussi notre article ici).

Le kit EdgeReady IoT peut être utilisé pour mettre en œuvre la reconnaissance faciale afin d’authentifier les utilisateurs de machines et d’équipements et de sécuriser des points d'accès sans contact dans les hôtels, les bâtiments publics et les maisons d’habitation, comme les portes, les serrures, les ascenseurs, les portes de garage, les systèmes de sécurité, etc.

Selon la société batave, la combinaison d'une caméra infrarouge et d’une caméra RVB au sein du kit permet de distinguer une personne réelle d'une photo afin d’empêcher tout accès non autorisé, et ce sans recourir à une caméra 3D ou ToF, assure NXP. En outre, la solution proposée par la société de semi-conducteurs serait capable de détecter et de reconnaître les visages en moins de 500 millisecondes directement sur le microcontrôleur, sans recourir au cloud. Une caractéristique qui améliore la confidentialité (pas de données biométriques transférées dans le nuage) et la consommation.

Contrairement à d'autres kits de développement qui nécessitent des travaux d’intégration et de codage, la solution NXP EdgeReady IoT avec reconnaissance faciale sécurisée, qui s’appuie sur le kit de développement i.MX RT106F (SLN-VIZNAS-IoT), contient toutes les informations logicielles et matérielles nécessaires. Elle fournit ainsi des schémas électroniques, une nomenclature (BOM), un layout de carte pour une expérience de conception clé en main et une application prête à l‘emploi d'enregistrement des données biométriques d’un visage.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à l’intelligence artificielle dans l’embarqué : Embedded-IA

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux microcontrôleurs : Embedded-MCU

 

Sur le même sujet