L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > NI intègre l'Ethernet déterministe TSN au coeur de ses plates-formes d’acquisition de données

NI intègre l'Ethernet déterministe TSN au coeur de ses plates-formes d’acquisition de données

Publié le 20 juin 2017 à 08:55 par François Gauthier        Sous-système NI

NI CompactDAQ TSN

Présentés lors de la manifestation NIWeek qui s’est déroulée à Austin (Texas) en mai, les châssis Ethernet à emplacements multiples cDAQ-9185 et cDAQ-9189 de National Instruments intègrent désormais des capacités de synchronisation temporelle reposant sur la technologie TSN (Time Sensitive Networking). Objectif de ces châssis qui appartiennent à la famille des systèmes d’acquisition de données CompactDAQ : simplifier l'adaptation de systèmes synchronisés et distribués aux changements de spécifications et faciliter la “délocalisation" des systèmes de mesure des salles de contrôle au plus près des dispositifs sous test. Une approche qui diminue le temps d'installation, limite les coûts de câblage des capteurs et améliore la précision des mesures.

La prise en charge du TSN, évolution de la norme Ethernet IEEE 802.1, permet cette évolution puisqu’elle apporte une synchronisation distribuée et temps réel, ouvrant de fait la voie à la convergence des trafics réseau standard et critiques sur un réseau Ethernet traditionnel. Par voie de conséquence, une même infrastructure fournit un contrôle en temps réel des équipements industriels, tout en communiquant les données collectées à un environnement informatique d’entreprise. Et ce en garantissant l’acquisition de mesures de manière synchrone.

Au-delà, la connectivité en cascade de plusieurs systèmes d’acquisition est facilitée grâce à un commutateur réseau intégré (d'origine Marvell) et l'abstraction logicielle assurée par le pilote (driver) NI-DAQmx simplifie la programmation en synchronisant automatiquement plusieurs châssis entre eux.

« Ces châssis qui synchronisent automatiquement des données de mesure à partir d’informations temporelles du réseau permettent une synchronisation précise sur de grandes distances, ce qui simplifie les tâches d'installation et de gestion de systèmes distribués à grand nombre de voies », précise Todd Walter, responsable marketing du groupe d'utilisateurs pilotes Acquisition de données & Embarqué chez NI.

L’intégration de la technologie TSN dans les systèmes d’acquisition de NI complète ainsi celle déjà réalisée l’année dernière sur les châssis de contrôle temps réel CompactRIO de la société. Dans ces systèmes de contrôle architecturés autour de processeurs Atom d’Intel, c’est un circuit spécifique qui gère les mécanismes TSN (circuit Intel i210 TSN NIC), alors que dans les CompacDAQ, c’est le circuit de commutation de Marvel qui assure cette tâche.

Sur le même sujet